Fondements pédagogiques

À partir d’une visite à l’Anneau des Ressources Francophones de l’Education, je découvre une petite mine d’or qui m’aidera grandement à documenter les fondements de nos programmes de formation. Dans la foulée de notre volonté de construire une communauté d’apprentissage efficace, voir ce merveilleux site, « Les ateliers philo de la maternelle au collège« . Gérard Guillot de l’IUFM de Lyon écrit ceci à propos de la philosophie à l’école:
« La philosophie pour les enfants n’est pas un genre mineur de la philosophie. Il ne s’agit pas d’adapter le programme de la classe terminale à l’école primaire. La finalité des moments philosophiques instaurés en classe est de favoriser l’exercice de la pensée personnelle. L’enfant, reconnu comme interlocuteur à part entière, accède, grâce à la médiation interrogative et facilitante du maître, au statut d’élève. Non l’élève qui se soumet aux attentes du pouvoir scolaire, mais celui ou celle qui s’élève. N’oublions pas qu’un enfant – en latin infans – signifie : l’être privé de parole. L’enfant n’est plus ici infantilisé, mais il prend son droit à la parole. Le risque d’une telle entreprise est double : le mimétisme des adultes ou la confrontation d’opinions soclées affectivement, sur fond d’égocentrisme. Pour surmonter ce risque, il convient de dépasser la didactisation du dialogue. S’affirmer en parlant à l’autre n’est pas se conformer à un registre académique de discours.
Oser la parole c’est oser être, s’essayer à être. Pour ce faire, un problème doit être posé et identifié. Sa discussion requiert un souci d’argumentation et de communication. Le rôle du maître est de fonder l’espace de cette discussion et d’inviter à un partenariat du questionnement.
Les élèves apprennent toujours des réponses à des questions qu’ils ne se sont jamais posées. Une communauté de chercheurs philosophes, c’est l’expression d’une quête de sens qui vivifie le désir de comprendre et donc d’apprendre.
Le reste n’est que pédagogie.
 »
À voir également, un index d’hyperliens pour découvrir tous les penseurs ayant marqué le développement de la pédagogie et cette autre page qui constitue une sélection de quelques pédagogues célèbres… WOW !

1 Commentaire
  1. Photo du profil de NathalieChantal
    NathalieChantal 19 années Il y a

    Il est possible de suivre des cours à l’Université Laval sur ce sujet. Le thème est «Penser par nous-mêmes». J’ai eu la chance de vivre un de ces cours avec Michel Sasseville et ce fût un régal. Le but est de développer des communautés de recherche par la discussion. En plus, j’ai pu tenter une expérience en classe avec de jeunes de troisième année et il est impressionnant de voir les progrès faits par les enfants et les habiletés qu’ils peuvent développer par une telle pratique. Il est à espérer que ce genre de pratique pédagogique sera emprunté par plusieurs pédagogues.

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2022 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils