Le code de Québec

Note : Ce billet a d’abord été publié au Journal de Québec dans la section « blogue ».

On parle parfois du « mystère de Québec », surtout quand il est question de politique. Mais bon… Québec n’est pas si mystérieuse.

Quand mon beau-frère de Lachenaie m’accueille dans les rencontres de famille, il a l’habitude de m’interpeller par un beau « Comment ça va dans le gros village ? ». Il est très gentil mon beauf, mais comme plusieurs qui habite la région de la métropole, il ne vient pas souvent en ville.

Je comprends cette curiosité à vouloir nous décoder.

Je n’épiloguerai pas sur la période Clotaire Rapaille ici aujourd’hui, mais voici quelqu’un qui nous a franchement cassé les oreilles avec sa quête de l’ADN de Québec; ce n’était même pas de son initiative, on l’avait embauché pour ça. Un mandat – écourté – de nos dirigeants qui consistait à saisir nos « sentiments inconscients ».

Nous serions sado-masochistes et complexés, selon ce spécialiste des groupes focus. Il paraîtrait que nous sommes du genre tiraillés entre un profond amour pour notre ville et une passion pour ceux qui la malmènent, les « radios poubelles » en particulier. « La population de Québec entretiendrait un complexe d’infériorité vis-à-vis les gens de Montréal », nous avait-il lancé en pleine figure. Bof…

On l’a sacré dehors.

Il y avait bien quelques erreurs dans son cv, mais seulement pour avoir parlé de un complexe d’infériorité, il fallait le congédier.

Il s’est recyclé dans le business de la futurologie… c’est tout dire.

On le voit donc, des gens mettent beaucoup d’ardeur à essayer de nous définir, et c’est bien légitime.

Ma défunte belle-mère elle-même n’avait aucune gêne à parler des « poffeux » de Québec, mais il faut dire qu’elle venait de Montmagny. M’enfin…

Je n’ai pas la prétention de bien représenter Québec, la Ville, mais sur ce blogue, je vais essayer de vous passer, en douce, quelques-uns des codes qui nous animent.

Je suis né à Loretteville. D’ailleurs, on sait que vous ne venez pas de la région quand vous confondez Loretteville avec Ancienne-Lorette.

J’ai grandi à Neufchâtel (Saint-André et Saint-Claude) jusqu’à mes quatorze ans, j’ai habité Saint-Augustin et Pointe-de-Sainte-Foy pendant mes études, puis Charlesbourg, Giffard et Lebourgneuf. J’ai dirigé une école du quartier Saint-Sacrement, j’ai été actionnaire d’une entreprise du Nouvo Saint-Roch et j’ai été candidat CAQ au provincial dans Taschereau et dans Louis-Hébert. J’ai de la famille – et des amis – aux quatre coins de la Ville.

J’ai accepté avec plaisir l’invitation à bloguer au Journal, à partir de mon regard de gars de Québec. Vous comprendrez rapidement que je m’intéresse à tout, mais j’ai quelques fixations sur l’éducation, la culture la politique et le numérique.

Je reviens sur mon sujet.

C’est quoi le code de Québec ? On fait quoi pour essayer de comprendre qui est en arrière des lunettes de celui/celle qui habite la région de la Capitale ?

Le meilleur truc, je me dis que c’est peut-être de regarder du côté de quelques notables d’ici, d’hier et d’aujourd’hui.

Québec c’est un peu de…

  • Marcel Aubut : On aime la démesure et faire parler de nous; le pire, c’est qu’on a souvent de bonnes idées !
  • Dorothée Berryman : On a du charme, beaucoup de charme et on vieilli bien, très bien !
  • Guy Bertrand : On est rempli de contradictions, on le sait, puis on s’en fout un peu…
  • Dominique Brown : Il nous arrive de prendre des virages inattendus; on nous rencontre parfois, là où on ne nous attend pas…
  • Jean-Marie De Koninck : Pourrait-on dire qu’on a un côté ti-jos connaissant ? On ne fait pas exprès, on a plusieurs cordes à nos arcs. C’est quand même nous qui avons fondé l’Opération Nez rouge…
  • Matthieu Dugal : On trippe musique, numérique et ludique; on se rencontre bien plus souvent sur St-Joseph que sur la Grande-Allée.
  • Alain Dumas : Quand on est drôle, c’est pour cacher notre grand coeur.
  • Jeff Fillion : On est fort en gueule, plutôt sensible – ça aussi on le cache bien – et un brin insolent. On aimerait être jugé sur l’ensemble de l’oeuvre plutôt que sur les quelques conneries qu’on a déjà faites.
  • Louis Garneau : On est prospère, mais on en pédale un coup…
  • Christiane Germain : On est ambitieux et on voit grand.
  • Marie Gignac : On est créatif, persévérant, voire… obstiné; on gagne à être connu.
  • Gilles Kègle : On aimerait tous pouvoir lui ressembler… Le fait que nous ayons autant besoin de lui ne nous honore pas.
  • Régis Labeaume : On voit grand, on veut être vu et entendu, puis ceux qui ne nous aiment pas, bien, on ne les aime pas nous non-plus.
  • Jean-Paul L’Allier : La défense des arts et de la culture nous préoccupe et on ne nous rend pas toujours le crédit qui nous revient à ce chapitre.
  • Robert Lepage : On est flamboyant, profond et pas toujours facile à saisir du premier coup.
  • Dominique Maltais ou Alex Harvey : On est compétitif et on n’a pas encore fini de vous en montrer.
  • Fernand Marcotte : On est des battants qui se sont parfois pris contre des plus forts que nous; on a souvent mangé des baffes, on a vieilli, mais la forme est encore là !
  • Andrée P. Boucher : On est un peu Germaine. On se soigne…
  • Daniel Papillon : Chez-nous, le baseball est en lieu sûr !
  • Peter Simons : Nous sommes de bons entrepreneurs et fort généreux, de surcroît !
  • Jacques Tanguay : Nous sommes très fiers des Remparts et du Rouge et Or; on prend beaucoup à coeur la réussite des jeunes !
  • Daniel Vézina : On est gourmand et on veut toujours faire plaisir !
  • Y Greck : On voit souvent les choses de manière très particulière… et on aime bien en rire.

Si j’en ai oublié quelques-uns – des notables ou des codes – c’est que je ne veux pas tout dévoiler dans un seul billet. On est aussi, parfois, un peu effeuilleuse !

Tags:
1 Commentaire
  1. […] L’amour est aveugle, c’est bien connu. À la lecture de certains chroniqueurs du Journal qui cassent du sucre sur le dos de notre chauvinisme légendaire, j’ai l’impression qu’ils connaissent mal le code de Québec… […]

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2017 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils