Il est temps de passer le relais

Disons-le comme ça vient : le 1er août prochain, je ne serai plus le directeur de l’Institut St-Joseph. « La nouvelle » a été rendue publique plutôt en soirée lors de notre traditionnelle « Fête des partenaires ». Je jonglais avec cette idée de passer le relais depuis quelques semaines. J’ai avisé le président du conseil d’administration de l’école de ma décision de quitter (en juillet), le 6 janvier dernier. Le temps est venu de « passer le relais » parce que je sais que c’est le bon moment pour moi et pour l’école aussi. Paradoxalement, je n’ai rien à annoncer aujourd’hui en ce qui a trait à mon futur emploi !

Je suis heureux d’avoir pu aller au bout de mes convictions. Je parle de la certitude d’avoir fait ce que j’avais à faire à l’Institut. Je parle aussi de ce que je n’ai pas fait; je me dis que soit, je n’avais pas à le faire, soit ce n’était pas à moi de le faire !

Je félicite Mme Mireille Guay qui a accepté le mandat du Conseil d’administration de devenir la directrice générale de cette merveilleuse école. Je félicite aussi Chantale Fortin qui poursuit son bon travail dans « l’équipe de direction ». Ils pourront aussi compter sur Bernard Therrien qui les épaulera au niveau de la coordination des équipements et de l’entretien. Mireille enseigne actuellement au programme CARRIERE. Je lui souhaite autant de bonheur que j’en ai eu à diriger l’école. Mon soutien lui est acquis; d’ici le 1er août, j’accomplirai mes fonctions de directeur dans un esprit de service particulier, orienté particulièrement vers cette nouvelle équipe de direction et auprès du personnel, des parents et des élèves en général; je demeure directeur jusqu’à la fin de l’année scolaire, mais j’aimerais donner « plus de force aux autres », (si je puis dire) avant mon départ !

Je sais maintenant encore plus ce que je veux faire par mon travail quotidien. Je sais que je veux contribuer à mieux faire apprendre. Je suis convaincu que l’utilisation des nouvelles technologies peut contribuer à mieux faire apprendre. Je sais que je peux aider davantage d’enseignants, de cadres scolaires et par eux, des élèves, à former une communauté d’apprentissage riche et nourricière. Je vais animer, je vais fournir de l’expertise, je vais témoigner. Je m’en vais nommer, expliquer et faire découvrir des stratégies efficaces pour répartir le poids du « faire-apprendre » sur plusieurs épaules. Je veux contribuer à convaincre les gens qui font apprendre qu’il est futile d’essayer de réinventer la roue chacun de son côté.

Je veux le faire avec les gens. Je veux continuer d’apprendre en le faisant…

J’aurai l’occasion de mieux dire ce que je souhaite pour l’Institut. Ce soir, je veux simplement dire que je vais m’employer dans les prochains mois à être disponible aux personnes, à l’école, au meilleur de mes capacités. Là où on aura besoin de moi j’y serai, pour assurer une transition en douceur. Je prendrai quelques jours de vacances aussi pour mieux relever les prochains défis.

Je formulerai à un autre moment mes remerciements. Je tiens quand même à dire que le rôle de directeur d’école est valorisant, mais essoufflant; astreignant, mais combien gratifiant. Il m’aura comblé dans les treize dernières années, mais particulièrement dans ces sept années passées à Québec dans « cette école inspirée » !

P.S. Je publie sous l’hyperlien plus bas deux lettres. La première est celle que le président du conseil d’administration a fait circuler auprès des membres de la communauté éducative pour annoncer mon départ. La deuxième est celle que j’ai remise au président du conseil d’administration de l’Institut au moment de « ma démission ».


Communiqué aux parents et partenaires de l’Institut St-Joseph
Mesdames,
Messieurs,

À sa réunion du 17 janvier dernier, le conseil d’administration de l’Institut St-Joseph a répondu favorablement à la demande du directeur général, monsieur Mario Asselin, de lui accorder un congé sans traitement, pour raisons personnelles et professionnelles, à compter du 1er août 2005.

Conscient de la richesse et du potentiel du milieu, le conseil d’administration a décidé de confier la direction générale de l’Institut à madame Mireille Guay, actuellement enseignante à l’Institut. Madame Guay entrera en fonction le 1er août 2005.

Madame Guay possède plus de 15 ans d’expérience dans le monde de l’éducation. Elle enseigne à l’Institut depuis septembre 1998, actuellement dans le cadre du programme CARRIERE. C’est une personne de vision et de prospective, capable de rassembler les gens autour d’une cause. En outre, elle est douée d’un talent remarquable au niveau de l’animation et de la supervision pédagogiques.

C’est donc en toute confiance que le conseil d’administration lui confie la direction générale de l’Institut, avec l’assurance que les membres du personnel et les parents sauront grandement l’apprécier.

Je profite de l’occasion pour vous remercier de la confiance que vous nous faîtes en nous confiant l’éducation de vos enfants et je vous prie d’agréer, Mesdames, Messieurs, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Auguste Servant
Le président du conseil d’administration
Le 28 janvier 2005

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Québec, le 17 janvier 2005
Monsieur le Président du conseil d’administration
Institut St-Joseph
Monsieur,

J’aimerais aujourd’hui vous demander de m’accorder un congé sans traitement pour les deux années qu’il reste à écouler à mon contrat (2005-2006 et 2006-2007). Pour des raisons personnelles et professionnelles, j’aimerais que ce congé prenne effet le 1er août 2005.

Je souhaite maintenant consacrer tout mon temps aux stratégies d’apprentissage qui intègrent les nouvelles technologies dans le contexte de la réforme du curriculum. L’avancée qu’apporte l’utilisation des logiciels sociaux du type des cybercarnets et l’expertise développée au contact de la communauté d’apprentissage de l’Institut me pousse à diffuser dans un rayonnement plus vaste les compétences reliées à ce domaine.

J’aimerais que vous rapportiez aux membres du Conseil d’administration de l’Institut toute ma reconnaissance pour la confiance qu’ils m’ont démontrée tout au long de ces sept dernières années. Je me considère privilégié d’avoir pu contribuer à réaliser le projet éducatif de cette belle école et de ce beau milieu de vie.

Je sais que plusieurs belles années attendent les membres de notre communauté éducative étant convaincu de la richesse de l’expertise des membres du personnel de l’école. L’attachement des parents et des élèves ainsi que le fort sentiment d’appartenance de chacun fait en sorte que je quitterai avec nostalgie ce haut lieu de connaissances et de valeurs.

Vous ne pouvez savoir tout le bonheur que j’ai éprouvé dans mon rôle de directeur à l’Institut St-Joseph. J’ai particulièrement goûté le plaisir de travailler avec une équipe d’éducateurs entièrement dédiés à leurs tâches et soucieux d’améliorer leurs compétences. En ces temps de grands changements, j’ai apprécié la capacité d’adaptation de chacun et la grande générosité manifestée au quotidien envers les élèves et leurs parents. J’éprouve beaucoup d’admiration envers chaque membre du personnel de l’Institut; ils m’ont beaucoup supporté.

J’ai toujours senti énormément de respect et d’intégrité sous notre climat institutionnel teintée d’esprit d’innovation et d’entrepreneurship; c’est probablement ce qui me rendra le plus fier quand j’aurai pris un peu de recul sur ces belles années.

Je suis confiant que vous pourrez trouver chez plusieurs membres actuels de l’équipe les qualités requises pour assurer une certaine stabilité dans l’exercice de notre mission éducative. J’ai acquis la conviction d’avoir contribué à former quelques personnes maintenant capables de prendre le relais efficacement au niveau des fonctions que j’occupe. Il me semble qu’en puisant « à l’interne » le ou les futur(s) leader(s) de l’équipe-école, vous vous assurez d’une belle continuité dans la façon dont j’assume mes importantes responsabilités aux services des jeunes, à la satisfaction des parents. Les nombreux outils collaboratifs que nous utilisons ne pourront que mieux servir les apprentissages de chaque membre de notre communauté éducative sous l’inspiration de gestionnaires compétents et convaincus.

Enfin, je salue votre professionnalisme et votre dévouement. ‘uvrer sous votre gouverne est un réel plaisir. J’aimerais que vous acceptiez mes remerciements les plus sincères pour votre support constant dans ce gigantesque défi d’adapter nos stratégies en matière d’éducation aux réalités des années deux mille !

Mario Asselin
Directeur général

18 Commentaires
  1. Photo du profil de NelsonMagoon
    NelsonMagoon 13 années Il y a

    Une décision remplie de sagesse et surtout de courage!
    Certes, il est difficile de d’admettre qu’on a contribué tout ce qu’on pouvait à un travail. Il est encore plus difficile de passer à l’action.
    Lors de notre rencontre, je sentais que vous étiez mûr pour cette décision. Mes confrères et consoeurs de travail semblaient très surpris d¹entendre un directeur d¹école, au succès reconnu, quitter son emploi pour un avenir incertain. Cependant, cette décision sera profitable pour le reste de la communauté éducative. Votre expérience jumelée à vos connaissances et à votre engagement feront de vous un conférencier convoité.
    Bon succès à vos entreprises éventuelles.

  2. François Guité 13 années Il y a

    Il n’y a pas de doute, Mario, que tu as pris une décision éclairée. Quoi que tu décides, tu l’as amplement mérité. Et je suis ravi pour toi.
    Dans une perspective professionnelle, cependant, j’ai soudainement le triste sentiment que l’avant-garde éducationnelle perd un général de terrain.

  3. Photo du profil de Marie-JoseeAsselin
    Marie-JoseeAsselin 13 années Il y a

    Cher Monsieur Asselin,
    C’est avec tristesse que j’ai appris votre départ. Jamais nous ne pourrons oublier votre accueil et votre soutien lors de l’intégration de nos enfants à l’Institut. Ce n’était pas facile, particulièrement pour notre plus vieux, qui arrivait d’une autre « culture ». Votre patience et votre connaissance des jeunes, et encore plus des garçons, nous a permis de franchir le cap de l’intégration et de faire en sorte que nos enfants se sentent chez-eux à l’Institut.
    C’est un peu égoïste de notre part de souhaiter vous garder avec nous. La vaste communauté des « apprenants » gagne un partenaire à l’expérience vaste et un homme de vision. Ainsi, plus de jeunes auront le plaisir de bien apprendre, mais surtout d’apprendre à leur façon!
    Merci pour tout!
    Marie-Josée Asselin

  4. Photo du profil de LouisRoy
    LouisRoy 13 années Il y a

    Quelle nouvelle! Elle amène en moi une émotion partagée. À la fois le sentiment d’une grosse perte pour notre école mais d’un autre côté, quel bienfait si ta vision, ton enthousiasme et ta passion envers l’amélioration des apprentissages de nos enfants peuvent rayonner sur un plus grand nombre d’organismes du secteur de l’éducation.
    Bon succès dans le projet qui t’animera au cours des prochaines années. Je suis certain que tu en feras une réussite et que l’on pourra sûrement suivre le tout sur un carnet quelque part…
    Je profite de l’occasion pour féliciter Mireille et lui souhaiter la meilleure des chances dans ses nouvelles fonctions. Je suis confiant qu’elle saura donner un deuxième souffle aux initiatives déjà bien amorcées à l’école.

  5. Rosalie B. 13 années Il y a

    Nous sommes dimanche matin. J’ouvre simplement mon ordinateur pour voir les dernières nouvelles et là, quel choc lorsque je parcours votre page. Vous démissionnez.
    Les copains de mon frère, tous élèves à l’institut, venu dormir pour son anniversaire, s’arrêtent de jouer quand je leur annonce la nouvelle. Leur première réaction: « C’est donc ben poche! »  » Il est full fin! ».
    Pour ma part, la surprise se mêle à la tristesse d’une si grosse perte. M. Asselin a eu sur moi une très grande influence. Il nous a permis de vivre tant d’expériences enrichissantes et marquantes.
    Merci
    Rosalie B., élève de sixième année CARRIERE

  6. Martin Bérubé 13 années Il y a

    Permettez moi ici de formuler une inquiétude de carnetier novice!
    Est-ce que cela signifie la disparition du carnet de Mario tel qu’on le connait présentement?

  7. Photo du profil de Veronique
    Veronique 13 années Il y a

    Quelle Nouvelle…
    Ma fille en a pleuré…. et je dois avouée que j’en suis aussi ébranlée…
    Énorme perte pour l’Institut…mais avec les projets futurs que nous devinons, un grand plus pour tout le système éducatif.
    Votre enthousiasme et votre grande ouverture, votre disponibilité et aussi, surtout, votre rapport extraordinaire avec les élèves, vont tous nous manquer…
    Allez! Bonne route et bonne chance dans vos projets!
    Véronique Pelletier
    maman de Frédérique T.

  8. Frédérique 13 années Il y a

    Ps: j’ai pas vraiment pleuré!!!
    J’ai trouvé ça vraiment poche!
    Mais la vie continue!!!

  9. Denis Mailhot 13 années Il y a

    Une Sortie par la Grande Porte
    Mario se donne le privilège de renaître au monde en capitalisant sur la force de sa quarantaine amorcée. Il voit et amasse les outils qui sont à ses pieds pour se propulser dans un nouveau monde qui lui permettra d’alimenter ses passions les plus profondes.
    Mario est fort de ses expériences du passé. Québec, Rivier, MSA ont tous été les choix d’un fonceur qui a su ramer vers les mers les plus imprévisibles. S’il ne partait pas aujourd’hui c’est parce qu’il ne serait jamais arrivé. Mais sachez une chose et soyez rassuré: Mario sait exactement ce qu’il veut et il l’aura. Il a obtenu cette clairevoyance professionnelle; ce don de regarder en avant avec assurances et convictions…
    Parlez-moi des gens qui entre par la Grande Porte et qui savent en ressortir la tête haute par le même chemin. Parlez-moi des gens qui mettent en action les choses qu’ils enseignent aux jeunes. Autonomie, détermination, cheminement, dépassement…vivre la vie. Parlez-moi de ceux qui laissent tomber les Peurs et qui éveillent leurs forces et leurs potentiels. Parlez-moi des êtres qui savent partir en laissant un héritage géréreux de confiance et un plein d’espoir pour les Autres qui peuvent… Parlez-moi de courage et de liberté…
    Bravo et bonne chance Mario.
    Denis M. simplement un ami de longue date
    Sherbrooke

  10. Photo du profil de Marie-JoseeAsselin
    Marie-JoseeAsselin 13 années Il y a

    Sous le choc j’ai négligé d’offrir à Mireille mes félicitations. Le bateau est entre bonnes mains! C’est une lourde perte pour l’équipe de CARRIERE, la deuxième en deux ans, suite au départ de Luc-André. Mais il faut que la roue tourne…
    Marie-Josée Asselin
    maman de Cédric et Arnaud

  11. Photo du profil de Francois
    Francois 13 années Il y a

    J’ai suivi de loin votre travail et votre dévouement que je trouve admirables. Je vous souhaite la meilleure des chances sur vos nouvelles routes.

  12. ch@rles S. 13 années Il y a

    C’est vraiment dommage qu’un aussi bon directeur démissionne.

  13. Photo du profil de MichelBrochu
    MichelBrochu 13 années Il y a

    C’est le genre de nouvelle qu’on apprend le lundi en fin d’après-midi en allant chercher les enfants après l’école.
    Pourtant c’est bien Dimanche qu’on en a parlé toute la journée, par petits bouts, à mesure qu’on y réfléchissait. Le hasard a voulu qu’une fête d’enfant permette de constater ce que leur a fait à eux, les premiers concernés, l’annonce de cette démission. C’est bien le mot qu’ils ont prononcé: démission. Ils ne pouvaient pas voir tous les aspects raisonnables, les bons côtés pour ceux à qui bénéficieront cette décision. Non ils ne voyaient que ce qu’il fallait voir: leur directeur s’en va. La réaction a été spontannée, brève, touchante: C’est poche,il était gentil… Un plus téméraire a même lançé l’idée d’une grève pour le lendemain, question de le faire changer d’idée (prometteur pour le CEGEP celui-là). Puis les jeux ont repris, et ils en ont reparlé, par petits bouts eux aussi.
    Dimanche donc, une journée où on ne parle pas d’école à la maison. Une journée où on PARLAIT pas d’école devrais-je plûtot dire. Parce que depuis un petit bout, on en parle le Dimanche. Pas très directement, à travers les discussions sur l’actualité, les enjeux sociaux, les nouvelles scientifiques, bref tout ce dont je n’avais, me semble-t-il, pas tellement conscience quand j’étais au primaire. Mario Asselin est directeur au primaire, c’est là que l’exceptionnel commence. Il a créé des outils qui ont permis à de tout jeunes esprits de s’ouvrir d’une façon fascinante. Il a fait ça malgré le scepticisme, les craintes, l’opposition, les doutes que nous avons tous eus et qu’il a dû avoir lui aussi. On sent bien qu’il était entouré notre directeur, ce qu’on sait surtout c’est qu’il était le moteur, et que c’est lui « l’homme de terrain » qui allait au front.
    Michel Dumais avait écrit: « Un directeur comme j’aurais voulu avoir » en titre d’un article sur M. Asselin dans le Devoir. Nos enfants pourront un jour écrire: « Un directeur comme celui que j’ai eu ».
    La nouvelle est tombée un Dimanche, en Janvier. Le temps des merci viendra.
    Salut Mario!
    Michel Brochu

  14. Jean-Luc 13 années Il y a

    Ce sera sans doute un vide immense. Les animateurs – coordinateurs de reseaux reels et virtuels sont irremplacables…
    Toutefois, l’important est d’avancer…
    Bon courage pour la suite!

  15. Mario Asselin 13 années Il y a

    Vous êtes « des braves » de vous laisser aller à de telles envolées…
    À vous trois Rosalie, Frédérique et Charles je vous dis merci de cette réaction spontanée. Je ne sais pas si tu sais Rosalie, mais un site Web en France a même repris tes mots pour en faire une rubrique (http://www.cafepedagogique.net/expresso/index020205.php , voir au bas de la page). Tu sais combien j’apprécie tes bons mots à mon endroit, mais je peux dire que toi tu m’apprends beaucoup aussi…
    À vous chers parents d’élèves, je vous dois un gros bravo car votre support constant est le carburant de cette belle aventure. Et merci de trouver les mots pour nommer toutes ces belles choses; ça me touche beaucoup.
    Merci également aux François, « bloggeurs » émérites qui m’inspirent beaucoup. À toi Jean-Luc « le cousin », c’est gentil de me glisser cette p’tite douceur… Et puis Nelson, mon nouvel ami, j’accepte ton offre de conférence ;)). Quant à toi Martin qui pose une bonne question, tu devineras que je mijote une mouture particulière de « Mario tout de go, cybercarnet d’un ex-directeur d’école ?? » L’expérience continuera, assurément, mais animée d’un second souffle, inspirée du cadre de mes prochaines « fonctions » ou « occupations » !!!
    Enfin Denis, mon vieux chum toujours présent aux bons moments, tu sais comment ton amitié m’est précieuse. Tu t’es donné pas mal fort et j’en suis resté « bouche l’abbé » ! Cette tirade je me répéterai, tel un leitmotiv de nos heures passées au S.S.A.-Marianhill !
    À+

  16. Photo du profil de ClaudeSavard
    ClaudeSavard 13 années Il y a

    Quelle nouvelle!!
    Mario, je n’ai pas pu sentir cette décision venir lors de nos trop brèves rencontres à l’Institut ou dans les gymnases à regarder le basket de nos enfants. Je suis donc, saisi, mais pas totalement surpris puisque tu as tellement de ressources «à exprimer», que cette décision devait arriver un jour ou l’autre. Je trouverai le bon moment pour te remercier pour tout ce que tu as fait pour les jeunes de l’Institut, et particulièrement pour Louis-Alexis et Philippe, mais pour le moment j’ai simplement le goût de te dire:
    – bravo pour ton courage et ta détemination!
    – bonne chance dans tes projets futurs!
    J’ai le sentiment que tu réussiras ce que tu comptes entreprendre, et que tu le feras pour le bénéfice de la communauté enseignante et de l’apprentissage, qui te doit déjà beaucoup.
    Allez! Va de l’avant, et je suis persuadé que nos chemins se croiseront plus d’une fois dans un futur rapproché.
    Ton ami Claude Savard

  17. Photo du profil de LucieTrudel
    LucieTrudel 13 années Il y a

    Bonjour Mario !
    Lorsque nous nous parlions hier matin, je n’avais pas encore pris connaissance de votre message. Quel beau projet vous avez me semble-t-il, j’ai hâte que vous nous en reparliez!
    Il faut beaucoup de courage aujourd’hui pour aller au bout de ses désirs, pour mener des projets qui nous tiennent vraiment à coeur, pour se donner le temps et l’espace nécessaire pour s’y consacrer pleinement.
    Je salue votre courage et votre détermination en souhaitant que nous gardions un contact stimulant et enrichissant dans les grandes aventures que nous entreprendrons prochainement.
    Cordialement et bon succès dans ce qui viendra!
    Lucie Trudel

  18. Photo du profil de ChristineJohnson
    ChristineJohnson 13 années Il y a

    Cher M. Asselin, cher Mario (comme on vous nomme les fins de semaines lorsque nos deux garçons se retrouvent).
    Combien j’ai été surprise de lire la nouvelle sous le cyber… même si Julien avait naïvement annoncer la nouvelle lors de la fête de Antoine il y a un mois !!!! Jean et moi nous sommes dit: on partira pas la rumeur ….
    J’ai connu d’autres directeurs à l’Institut et jamais ce genre de nouvelle n’avait autant ébranlé la grande famille de St-Joseph.
    Je voudrais simplement vous souhaiter tout le bonheur que vous aurez à partager vos convictions qui ne font que faire avancer à notre avantage le milieu éducationnel. Vous êtes un visionnanire convaincu, chanceux de pouvoir choisir d’aller développer vos idées.
    Je vous dit merci pour tout ce que vous avez apporté et supporté à l’Institut depuis que vous êtes en place: service de garde, études, fusion des deux écoles, équipes sportives, activités parascolaires, école pilote pour le programme de la réforme, projet CARRIÈRE, projet DÉFI.. etc…
    Tout un travail !!!
    Je suis certaine que Mireille sera à la hauteur de ce que vous avez accompli.
    Bravo et merci pour tout,
    Christine Johnson

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2018 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils