Très Grande Vitesse

Je suis assis dans le TGV qui me mène de Paris à Dijon. Je m’en vais participer au Séminaire qui justifie ma venue en France. Le TGV porte véritablement son nom… nous filons à vive allure !
Les deux rencontres d’hier m’ont bien préparé à cerner le contexte du Séminaire. À la sous-direction TICE du ministère de l’Éducation Nationale, j’ai fait la connaissance avec deux personnes qui étaient particulièrement intéressés par nos travaux à l’école. La partie la plus intéressante de cette section de ma journée a été le contact personnel avec Maxime avec qui j’ai échangé sur les aléas de la vie Parisienne. Puisqu’il a habité au Québec, au Maroc et à Moncton entre autres, il a une perspective très particulière des enjeux entourant la famille et l’éducation. Il écrit, il bosse et il vit avec sa famille dans un très beau quartier tout près de l’édifice des Invalides. Je retiens de mon passage chez lui qu’encore une fois, il vaut la peine de découvrir les individus qui se profilent derrière les fonctions d’emplois. La discussion avec Philippe et Maxime était riche, mais le contact humain qui a suivi valait encore plus en terme de générosité.
En soirée, j’avais la chance de rencontrer cinq collaborateurs du Café Pédagogique. J’étais attablé avec eux dans un restaurant typiquement français et on a fait le tour d’une foule de sujets. Le référendum sur la constitution européenne, le jour de la Pentecôte à demi solidarité/à demi protestation, la problématique de l’hébergement à Paris et la politique Française dans son ensemble ont constitué de beaux sujets de discussion et il était bien de voir que des gens qui ne logent pas à la même enseigne puisse discuter si civilement.
Évidemment, on a parlé d’éducation et d’intégration des technologies. Je suis très heureux d’avoir pu cadrer toute cette question des TPE, de leur apparition et de leur relative disparition; le lien avec notre réforme et les tâches intégratrices est manifeste. Je me limiterai ici à dire que cette rencontre m’a permis de bien comprendre plusieurs enjeux Français qui sont difficiles à décoder de l’extérieur. Vraiment, je me sens choyé d’avoir été introduit dans ce groupe qui m’a accueilli avec beaucoup de générosité. Ma participation au Séminaire n’en sera que plus efficace car je crois maintenant pouvoir mieux coller ce que je professe et pratique aux préoccupations de mon audience. Je ne peux prétendre connaître tous les enjeux de cette manifestation, mais avec la journée d’hier, je peux en apprécier davantage le contexte.
Je me souviendrai qu’il me faut contacter les frères Lyons pour leur proposer d’envoyer du matériel aux profs « matheux » Serge et Didier. Je dois aussi réfléchir à une belle offre de François en lien avec le Café Pédagogique. Je ne lirai plus jamais les nouvelles de l’Expresso avec le même regard… Quel groupe de discussions intense ! Ces gens ont vraiment à coeur la pédagogie et cette implication dans le Café est une oeuvre gigantesque qu’ils tiennent avec peu de moyens. Il faut voir jusqu’à quel point leurs analyses sont rigoureuses et ouvertes sur l’avancement de notre domaine. Chapeau !
J’arrive à Dijon. Allons maintenant découvrir le joyeux monde des IUFM

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2018 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils