Sur la réforme scolaire…

« Le parti québécois l’a instauré… il est trop tôt pour tirer des conclusions définitives… Donnons-nous le temps… Faire marche arrière serait une erreur… La réforme est là pour rester…
Deux gestes à poser… Des bulletins plus explicites sur l’acquisition des compétences, mais aussi des connaissances des matières de base… Engagement à un suivi rigoureux des forces et des faiblesses des écoles du Québec. »

Tags:
3 Commentaires
  1. Mathieu Noppen 11 années Il y a

    Selon moi, le problème des bulletins ne vient pas du fait qu’ils ne sont pas explicites, mais plutôt que les parents ont un manque de compréhension de ce que sont les compétences.
    En ce qui concerne les connaissances des matières de base, elles ne sont pas complètement disparue du cursus, mais leur importance a diminué.
    Mais pour que le renouveau pédagogique fonctionne, il faut donner plus de ressources, et surtout plus de temps aux enseignants afin qu’ils puissent évaluer concrètement lesdites compétences. Évidemment réduire le nombre d’élèves par groupes favoriserait énormément cette évaluation des compétences, qu’elles soient disciplinaires ou transversales.

  2. Photo du profil de yannicktremblay
    yannicktremblay 10 années Il y a

    Selon moi, la présente réforme qui fut il n’y a pas si longtemps le systeme d’éducation Suisse, a deja besoin d’un renouveau. Si elle fut abandonner par un autre pays, je vois pas l’importance que nous devrions lui apporter, apres l’échec monumental de la réforme qu’a démontré la Suisse.
    Les compétences transversales, le paradigme d’apprentissage ou encore les contrats de réussite, que de termes compliqués pour s’assurer que personne ne puissent suivre ce qui se déroule.
    Je suis comme on pourrait dire un dernier de la vieille école et je vois mal un de c’est jeune qui entre au secondaire sans savoir qu’est-ce que c’est que la division devenir dans le futur un grand patron de compagnie. Vers ou allons-nous!??
    Sincerement, je ne ferais pas confiance a ces jeunes qui deja sont prétencieux et non plus grand controle d’eux étant donner qu’ils travaillent toujours en équipe. Les professeurs ont de la difficulté a avoir leur attention pour donner le peu de matiere qu’il donne.
    Voici la vision d’un jeune du secondaire qui vit juste devant la réforme, mais qui la cotois tout les jours a l’école et a la maison vu que ma soeur est droit dedans.

  3. Mathieu Noppen 10 années Il y a

    En effet, le renouveau pédagogique peut faire peur à plusieurs personnes. Il est vrai qu’il y a des lacunes actuellement dans l’implantation de celle-ci. Les enseignants vont avoir besoin d’un léger temps d’adaptation pour maitriser tout ceci et être en mesure de connaître tous les aspects du programme. Il serait simplement dommage de reculer à ce point-ci dans l’implantation pour répondre aux pressions des parents et des syndicats. En espérants seulement que nous ne sommes pas en train de mettre en péril l’avenir des milliers de jeunes.

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2017 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils