Les commandes de XO ne sont pas à la hauteur des attentes: voici le «Give one Get one»

Au menu de ma chronique du «Citoyen Numérique» aujourd’hui, la suite d’une aventure qui connaît quelques soubresauts. Voici les notes que j’ai utilisées.
L’initiative «Un ordinateur par enfant» (OLPC) est avant tout un projet d’éducation et non une initiative technologique. L’approche n’est pas technocentriste même si la technologie est importante dans ce projet. L’ordinateur XO est petit et léger (écran pivotant de 7 pouces et demi et autour d’un kilo et demi), robuste et très fonctionnel pour apprendre en réseau (antenne sans fil et caméra vidéo intégrées). Les logiciels qu’il contient sont sous licence libre et l’ordi a été conçu pour fonctionner là où l’alimentation électrique n’est pas présente. L’ordinateur portable devait coûter 100$ U.S., mais son coût de production tourne actuellement autour de 188$ U.S. On garde encore espoir de ramener ce coût à 100$, mais de mois en mois le prix monte au lieu de baisser…
L’idée du projet est de rendre les jeunes plus actifs et plus responsables de leurs apprentissages. Les ordis peuvent se connecter les uns aux autres ainsi qu’à Internet et le fait que la connaissance n’a pas nécessairement à passer par un adulte enseignant pour transiter vers les élèves augmente potentiellement les apprentissages des jeunes. Aussi, l’ordi favorise la production de contenu et la coélaboration. On apprend à écrire en écrivant, on apprend à lire en lisant… En matière d’outils, je suis de ceux qui pensent que ce ne sont pas les wikis ou les blogues qui importent, mais la collaboration et la conversation. Le portable est un levier. Seymour Papert disait demandez-vous combien de crayons ça prend dans une classe… un pour huit élèves? Le crayon d’aujourd’hui c’est le portable… Poser la question c’est y répondre!
Les gouvernements pouvaient commander par lots de 250 000 ordis. Ceux des pays sous-développés en particulier. En juillet, tout était en place pour débuter la production de masse, mais force est d’admettre que les commandes ne sont pas encore au rendez-vous… En octobre, on dit que 3 millions de XO seront prêts à être livrés. Mais, «passé l’enthousiasme verbal de certains dirigeants, les commandes fermes ne sont pas toutes, loin s’en faut, au rendez-vous» source. «J’avais sous-estimé le fossé qui sépare une poignée de mains échangée avec un chef d’État et la réception d’un chèque. Je dois dire que c’est une vraie déception»,a récemment déclaré au New York Times Nicholas Negroponte source. Ce qui nous mène au programme «Give 1 Get 1».
On parle ici d’une offre à dimension caritative, valable du 12 au 26 novembre aux États-Unis et au Canada. Pour le prix de 399 dollars, chaque acquéreur recevra une machine à temps pour la Fête de Noël; un autre ordinateur sera remis à un enfant d’un pays émergent (le Cambodge, l’Afghanistan, le Rwanda et Haïti n’attendent plus que les livraisons). On vise 40 millions de dollars de machines ce qui veut dire que 100 000 PC pourraient être distribués.
Il faudra surveiller de près les résultats de cette opération. Un club sur Facebook est déjà en marche et on peut aussi aider au marketing en apposant sur son site un badge. Le projet voulait contribuer à briser la fracture numérique et ce sera important de voir comment les «biens nantis» réagiront au contact de ces petits bijoux d’appareils qui sont très différents de ceux qu’on a l’habitude d’acheter dans les magasins. Aussi, ce serait moche que l’initiative des XO profite aux pays du «G-machin» alors qu’à l’origine ils doivent changer la donne dans les pays émergents… En parallèle, il faudra surveiller le travail de David Cavallo qui est chargé de créer des «learning team» pour aider chaque pays potentiellement en contact avec les ordis du MIT de façon à bien les utiliser.

«We will hold workshops at OLPC each month, work in countries, and collaborate internationally. The first workshops in countries will be in Ethiopia, Ghana, Rwanda and Nigeria during October» source.

Tags:
2 Commentaires
  1. Francois BOCQUET 13 années Il y a

    Merci de faire de la veille sur ce projet auquel je crois toujours. j’ai tenté en France de mobiliser des collectivités pour lancer un projet, mais je n’y ai pas encore réussi. Pourquoi se limiter aux enfants de pays en voie de développement . Nos enfants pourraient réellement bénéficier d’un tel projet. J’ai plein d’idées qui me viennent.
    Sais-tu si le XO sera bientôt disponible en français ?
    je suis partant pour en acheter un peut être par ton intermédiaire car rien n’est prévu pour la vieille Europe !

  2. Photo du profil de HoboPrimate
    HoboPrimate 13 années Il y a

    No french keyboard layouts have been printed (so far), although they are from a manufacturer point of view easy to do: Just print different caracters on the green rubber square, which is the keyboard.
    The software on the laptop is being actively translated to spanish and other languages, but no one is involved in translating it to french ( so far :)).

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2020 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils