Dans les prochains jours…

Je reviens aujourd’hui à un rythme «travail» après avoir passé les trois dernières semaines «en farniente»! Ce matin, après avoir répondu aux quelques urgences qui s’étaient pointées, j’ai planifié mon emploi du temps des prochains jours tout en faisant un peu de ménage dans mon bureau (virtuel et matériel). Avec Ludovia qui s’en vient, il y a une fenêtre de trois semaines qui me sépare d’un séjour en France où je prolongerai la conférence par une balade ludique et festive vers Bordeaux. Cela me mènera au 8 septembre… L’automne est déjà rempli d’événements et de mandats qui me donneront l’occasion de travailler encore davantage avec les outils du Web participatif, les communautés d’apprentissage et des projets qui visent autant à apprendre qu’à faire apprendre. Je me considère privilégié à titre d’ancien cadre en milieu scolaire de pouvoir continuer ma mission d’éducateur dans un contexte aussi éclaté me promenant dans une même semaine dans plusieurs villes/régions/pays et dans plusieurs milieux (écoles/collèges/universités/centres administratifs/entreprises/institutions/gouvernements). Cette perspective de continuer à rencontrer beaucoup de gens dans beaucoup de contextes m’enchante…
Je regarde les prochains jours avant mon départ et trois sujets me paraissent vouloir accaparer mes envies de blogueur.

  • J’aimerais bien pouvoir sauter la tenue des Jeux olympiques de Pékin du 8 au 24 août, car je suis déjà presque saturé d’entendre parler de la Chine. Mais comme j’aime les sportifs et les événements qui rallient beaucoup de monde, je sais bien que quelques billets vont porter sur le sujet. Foglia est sur déjà sur place pour nous raconter «son voyage en Chine tout doucement» et ça donne de bien belles chroniques (1, 2) qui font moins dans le cliché de la censure et de la pollution rapportées par tous les sinologues improvisés. Pour ce qui est des questions relatives aux droits de l’homme et aux filtres appliqués à Internet, laissons les Jeux débuter et une fois qu’ils se seront déroulés, on verra un peu mieux si cette décision du CIO d’octroyer cette Olympiade d’été à la Chine se sera avéré un bon coup et pourquoi/pour qui! La fête se transporte en Chine… est-ce que les gens de Pékin n’auraient pas eux aussi le droit de se réjouir pendant quelques jours? Les analyses sophistiquées viendront bien assez tôt, en septembre, et je retrouverai peut-être le plaisir de jouer au gérant d’estrade à partir de ce qui se sera passé.
  • Le politicien lambda du Québec n’arrive pas à comprendre comment les outils modernes de communication peuvent lui venir en aide dans le quotidien de son travail. J’aimerais bien pouvoir écrire quelques billets dans les prochains jours sur ce sujet de l’utilisation des nouvelles technologies pour rapprocher les gens et les décideurs politiques. Ces deux textes parus sur Libération en France (1, 2) risquent de m’inspirer tout autant que ce témoignage chez Michelle Blanc écrit par Lyro, une consultante en communications, gestionnaire de projets Internet, engagée entre autres dans Zone Grippe Aviaire.com. À remarquer que je fais partie des gens qui croient que la pire raison d’utiliser les outils du Web pour entrer dans les réseaux sociaux est «d’échapper à la tyrannie journalistique» ; je cherche encore en éducation et en politique ceux pour qui la technologie n’est pas une fin en soi, mais un bon moyen (parmi d’autres) de construire et d’animer un projet de société.
  • Le Conseil Canadien sur l’apprentissage titrait récemment qu’à partir de son analyse récente qui porte sur «la mesure dans laquelle les Canadiens disposent des outils pour répondre aux besoins de demain» nous nous dirigerions lentement (mais sûrement) «Vers un avenir axé sur l’apprentissage». Dans la foulée, je reprendrai donc ma veille quotidienne des outils et des usages qui favorisent le fait d’apprendre et je publierai bien entendu mes réflexions sur les obstacles et les opportunités qui en découlent.

Rien n’indique que les prochains mois révolutionneront le domaine des apprentissages et des nouvelles technologies, mais heureusement, nous sommes de plus en plus nombreux à en témoigner sur le Web. Je tenterai donc de continuer d’hyperlier vers de nouveaux acteurs du réseau qui, d’ailleurs, se construit et s’élargit tout doucement. On me pardonnera de ne pas toujours signaler ce qu’on porte à mon attention à la vitesse où les informations m’arrivent; je prends souvent le temps de bien digérer, ce qui m’aide à discerner entre les pubs faciles et plutôt gadgets et les perles qui nous aident tous à améliorer nos compétences d’enseignants/éducateurs/administrateurs internautes.

Tags:
1 Commentaire
  1. Michelle Blanc 11 années Il y a

    Changement de sujet mais c’est drôle… et dire qu’il y en a pour se plaindre de n’avoir que de la merde dans leurs commentaires, et toi tu trouves des perles dans les miens. J’en trouve très souvent aussi et parfois j’ai l’impression d’apprendre plus, que de partager. Je commence à me demander si d’avoir un blogue « médiatique » n’est pas un contexte propice pour engendrer des commentaires médiocres?

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2019 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils