L’anatomie d’une rencontre à l’Université Claude Bernard Lyon 1

Parmi les personnes rencontrées à l’Université Claude Bernard Lyon 1, il y avait plusieurs personnages plus grands que nature. À l’image de leur responsable «recherche et développement», Christophe Batier, les gens de l’équipe du Service ICAP (Innovation, Conception et Accompagnement pour la pédagogie) m’ont beaucoup impressionné. J’étais loin de me douter que je serais en contact toute l’après-midi avec des universitaires qui utilisent les TIC au service des apprentissages dans un esprit à la fois critique, ouvert et si efficace.

Mon premier interlocuteur se nomme Patrice Thiriet et possède un parcours académique aussi percutant que atypique dans le secteur des sports, de la performance et des individus. Pendant un trop court vingt minutes, j’ai pu comprendre comment la technologie 3D peut être utilisée dans un but didactique pour bien transmettre des connaissances en anatomie. Dans le livre qu’il signe en compagnie de l’infographiste Olivier Rastello, le Maître de Conférences Thiriet (74è section, UFR STAPS Lyon) nous explique comment cette technologie du 3D favorise une progression pédagogique sans rupture:

«Elle met en évidence la logique de la construction de notre squelette, de la physiologie de nos articulations et du déroulement de certains traumatismes.»

Dans cette vidéo, Patrice Thiriet explique mieux que je ne pourrais le faire l’intérêt de la technologie 3D pour l’enseignement de l’anatomie. Il suffit de choisir parmi la liste des animations 3D pour se rendre compte de l’efficacité du dispositif. Je conseille fortement celle sur le bassin.

Je me souviens des difficultés à apprendre l’anatomie au moment de mes études en sciences de l’activité physique. Se faire une représentation mentale à partir d’une figure qui existe déjà, potentiellement, dans la tête de celui qui apprend n’est pas chose facile. Avec ces animations, on part sur des bases solides. Quand j’ai dit au professeur Thiriet que j’étais un peu surpris de trouver un constructiviste si affirmé parmi le groupe d’universitaire Français, il m’a beaucoup fait rire: «J’en ai rien à foutre» de ces débats… moi ce qui m’importe, c’est que mes étudiants apprennent!»

Livres en «Creatives Commons», distribution sur le Web, projets de traductions en plusieurs langues… ce M. Thiriet n’a pas terminé sa mission. Et il compte sur le soutien d’une équipe qui croit beaucoup au projet! Je suis charmé… et surtout, convaincu de la puissance de son matériel. Bravo à l’audace de Christophe Batier qui a permis à ce projet de naître et de grandir!

Tags:
1 Commentaire
  1. Photo du profil de MaherSAHNOUN
    MaherSAHNOUN 7 années Il y a

    Bravo, et bonne continuation dans vos projets.
    Le 3D médical devient indispensable dans cette ère du numérique.
    Si vous avez besoin d’un renfort en modélisation ou en création d’animation 3D, n’hésitez pas à me contacter

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2017 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils