Ma journée à l’École secondaire Le Tremplin de Malartic

Je suis à l’Aéroport de Val d’Or en Abitibi et je profite du lien gratuit à Internet pour objectiver une belle journée avec une quarantaine de membres du personnel de l’École secondaire Le Tremplin de Malartic. D’ailleurs, voici à quoi peut ressembler l’horaire d’un formateur de Québec qui entreprend ce genre de périple:

  • 4 h 30 Lever
  • 5 h 10 Arrivée à l’Aéroport Jean-Lesage
  • 5 h 45 Départ vers Montréal, transfert d’avion vers Val d’Or
  • 9 h 50 Arrivée à l’Aéroport de Val d’Or et transport vers Malartic
  • 10 h 15 – 11 h 45 Atelier portant le titre «L’école secondaire et l’identité numérique… de kossé?»
  • 11 h 50 Dîner en compagnie des membres du personnel
  • 13 h 00 – 14 h 15 Répétition de l’atelier portant le titre «L’école secondaire et l’identité numérique… de kossé?»
  • 14 h 30 – 15 h 45 Conférence «Internet, enseignement et apprentissage: l’équation à inventer»
  • 16 h 00 Départ pour l’Aéroport de Val d’Or
  • 16 h 20 – 20 h 30 Rédaction, navigation Web et repos…
  • 20 h 35 Départ vers Montréal, transfert d’avion vers Québec
  • 23 h 55 Arrivée à Québec…
  • ?? h ?? Coucher

Au départ, j’avais été invité à Malartic à la suite de ma présentation du 4 février dernier au Congrès Sport-études 2009 réunissant entraîneurs, professeurs, responsables institutionnels et dirigeants du MELS. Le directeur de l’école ayant été présent à Trois-Rivières souhaitait que je développe sur le même thème en ajoutant deux ateliers sur l’identité numérique et la cyberintimidation. Voici le libellé exact de l’atelier que j’ai répété deux fois:

«Les étudiants du secondaire sont au coeur d’une vague bien particulière au niveau de l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et des communications (TIC). De plus en plus, ils produisent du contenu sur Internet en grand volume par les blogues et partagent des photos et des images sur les sites de réseautage social (Facebook, Flickr, Twitter, etc). Ils ont une bonne longueur d’avance au niveau technique, mais cette production très éclatée aurait besoin d’être un brin encadrée (diffamation à certains moments, non-respect des droits d’auteurs, droit à l’image, etc.) par des adultes qui ont de l’expérience sur ces questions. L’atelier tentera de montrer où sont les occasions d’apprendre par les TIC et où sont les pièges. La gestion de l’identité numérique sera au coeur des préoccupations en cette période où c’est si facile de «Googliser» quelqu’un!»

Inspiré par de nombreuses diapositives fabriquées par Martin Comeau, j’ai animé les deux ateliers en échangeant avec les enseignants sur le comportement des jeunes sur La Toile. La présentation (3.5 Mo) témoigne également des résultats d’un sondage réalisé auprès d’un grand nombre d’étudiants d’une école secondaire de grandeur moyenne (qui nous ne pouvons identifier pour le moment). Ces résultats ont fourni le prétexte à plusieurs prises de conscience dont celle d’adapter le code de vie de l’école et surtout, de se montrer le plus présent possible aux jeunes qui vivent souvent seuls des expériences troublantes.

Je sors de ces ateliers avec la conviction que ce sujet d’une présence mieux affirmée sur Internet passe par davantage d’engagements auprès des jeunes et des parents à partir des bonnes pratiques (recherche de la validité de ce qu’on trouve sur Internet, respect des lois, meilleure connaissance des pièges liés à certaines sollicitations et construction de son portfolio numérique en tant qu’instrument de gestion de son identité Web). Je suis convaincu que la réflexion est en marche dans les écoles sur l’importance de réfléchir sur ce qu’on interdit à l’école et de ce qu’on encourage pédagogiquement ou pas…

Avant de recommencer la portion «conférence» de la journée, je me suis permis «un appel à tous» (en français et en anglais) sur mon canal Twitter, histoire de démontrer la vitalité du réseau qu’il est possible de construire par l’intermédiaire du microblogging. J’ai été gâté par le retour de plus d’une trentaine de personnes qui ont indiqué la provenance de leur message. Le hashtag #Malartic a pu m’aider à garder une trace de plusieurs de ces interventions qui démontrent quelque peu le potentiel de Twitter. J’ai aussi parlé d’un billet, «50 idées pour utiliser Twitter dans le domaine de l’éducation».

On m’avait demandé de résumer la portée de mon intervention…

«Les TIC… de beaux leviers pour apprendre, voilà un beau sujet pour une intervention auprès d’éducateurs! Dans un monde où les jeunes nés avec Internet ont quinze ans, où les blogues foisonnent et où le réseautage social par le Web captive l’attention, de nouvelles expressions font leur apparition : fils de nouvelles, Wikipédia, théorie de la longue traîne, utilisation du Web 2.0, travail en communauté de pratiques, iPod, balladeurs numériques, etc. Pourtant, les enjeux autour du fait d’apprendre à travailler ensemble en dehors des temps de réunion ne sont pas technologiques. Numérique ne veut pas dire virtuel. Connecter, échanger et contribuer voilà l’essentiel des ingrédients du mode collaboratif! Les outils d’un Internet qui valorise le contenu généré par les utilisateurs font-ils partie des problèmes ou des solutions? Après cette conférence, vous serez plus à même de voir dans votre travail d’enseignant et d’éducateur, les façons de choisir les meilleures stratégies, adaptées à votre réalité organisationnelle. Si la communauté vous intéresse…»

Voici les diapos de ma présentation (4.2 Mo). Aussi, je suis allé sur plusieurs sites au fil des échanges et j’ai promis de remettre ici les liens:

Pendant que les gens quittaient en fin de journée, j’ai bien noté que plusieurs responsables lançaient des pistes de réinvestissement possible au contenu de formation qui a été abordé et c’est ce qui m’a réjoui le plus en voyant quitter les gens. Je crois que le message de s’occuper de sa formation professionnelle avant tout, en tant qu’enseignant, a été bien retenu…

Je reviens au sud ravi d’avoir rencontré des gens intéressés et intéressants!

Tags:
2 Commentaires
  1. Photo du profil de JeanTrudeau
    JeanTrudeau 12 années Il y a

    En voyant l’horaire un peu fou de cette journée, je me suis dit qu’il était peut-être temps de changer le nom de ce blogue pour Mario sur le go! ;-))

  2. Photo du profil de DanyChouinard
    DanyChouinard 12 années Il y a

    Je n’avais pas réalisé que la journée avait tant empiété sur le sommeil bien mérité de notre formateur. Je dois avouer que j’étais beaucoup trop occupé à assimiler tout ce qu’on a vue dans la journée!
    Ces conférences ont été plutôt «révélateur» et je suis très heureux d’avoir eu la chance d’y participer (les techniciens en informatiques ont rarement la chance de participer à des conférences sur le côté « utilisateurs » de la technologie). J’ai l’impression d’avoir dormi et passé à côté de quelque chose. Mais je me rattrape vite! Pourtant je connaissais tous ces outils!
    En tout cas Mario, merci beaucoup d’avoir pris le temps de venir nous voir en Abitibi-Témiscamingue.

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2020 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils