J’anime des communautés

Je sais depuis longtemps que l’animation de communautés me passionne. Du jour où j’ai présidé l’association étudiante de mon département à l’université, en passant par les écoles où j’ai travaillé jusqu’à aujourd’hui, j’ai cherché à développer mes aptitudes d’animateur de communautés. D’abord, j’ai pris conscience de l’existence des communautés. Un groupe, une équipe ou des membres d’un réseau ne forment pas nécessairement une communauté. Ensuite, j’ai appris à mieux comprendre les rôles qui en favorisent l’émergence et je «me suis essayé» dans plusieurs d’entre eux. Dans la dernière école que je dirigeais, je me suis employé à développer ma fonction de directeur d’école sous l’harmonique d’animateur de communauté. L’école devait devenir une communauté d’apprentissage que je me disais et je devais faciliter ce passage par l’utilisation des outils les plus performants possible au service des apprentissages. Depuis, j’apprends à temps plein à l’intérieur du cadre d’une entreprise par plusieurs des mandats qui nous sont confiés. Nous intervenons auprès de plusieurs communautés…

Cette semaine, j’ai vécu l’immense privilège d’un lancement officiel d’un outil Web qui permettra à un organisme (le Conseil québécois des ressources humaines en culture – CQRHC) de cheminer davantage sous le mode «communautaire». Je suis activement engagé dans des groupes/réseaux de personnes qui souhaitent installer une dynamique du type «communauté» et j’ai la prétention de penser que je suis en mesure d’apporter une contribution substantielle à ces projets. Le nombre de mandats dans lequel «j’anime des communautés» ne cesse d’augmenter et les ressources sur lesquelles je peux m’appuyer vont dans le même sens. C’est heureux. Déjà qu’avec BuddyPress, nous disposons d’un super outil…

Cette semaine par exemple, j’ai participé au TikiFest à Québec. Si on ne parle ici d’un rassemblement «grand public», les conversations avec Marc Laporte et Martin Comeau m’ont permis d’apprendre beaucoup sur TikiWiki et sur son potentiel en tant qu’outil au service des communautés. La semaine dernière, c’était au tour de Elgg de m’épater. Tout comme pour TikiWiki que nous avons appris à utiliser dans le contexte de mandats (intranet, FQDE), c’est pour la mise sur pied du groupe les Relevailles que «j’ai revisité» à l’aide de Martin Comeau les fondements de cet autre levier pour les communautés. Ce matin, je me suis donc intéressé de plus près au ElggCamp Paris qui rassemble plusieurs intervenants de mon réseau. Les notes de François Duport et de Florian Daniel m’ont été utiles pour rendre compte de ce qui s’y passait. Sur Twitter, quelques échanges ont aussi pimenté l’événement. Un gazouillis de Romain Trillard m’a d’ailleurs mené à un article de Wikipédia sur le concept d’acteur-réseau qui précise le rôle que pourrait jouer la controverse. Intéressant…

«C’est par la controverse que s’élaborent les faits. En effet, la controverse précède toujours l’émergence d’un énoncé scientifique et d’une innovation. En l’étudiant de plus près, on peut donc relier les étapes et les acteurs qui entrent dans le processus qui permet au fait de se construire. En choisissant de se pencher sur les conditions sociales ayant permis au fait de se stabiliser, Latour et Callon renversent l’ordre de la compréhension. Si le fait se stabilise, ce n’est pas du fait de l’état de la nature, mais à cause de l’accord (consensus) sur le fait.»

Plusieurs autres événements de type BarCamp sont prévus pour les prochains jours et me permettront à la fois d’objectiver le chemin parcouru au niveau animation de communautés et d’apprendre au contact des autres participants. Mardi qui vient, le WebCamp Québec rassemblera plus d’une centaine d’intervenants et dans la deuxième fin de semaine de juillet, ce sera à Montréal, au WordCamp que nous retrouverons.

Par l’entremise de Bruno Boutot, je suis tombé cette semaine sur un article qui tente de mieux préciser «ce qui caractérise le gestionnaire de communautés» et ce passage m’a beaucoup frappé:

«So there are patterns we can identify – if not always explicit metrics. A community manager:

  • Manages the interface between two communities/groups/networks (in effect be a translator)
  • Participates in the conversation personally
  • Creates the environment the encourages the intended outcome
  • Influences activity of the participants

My question is not completely answered – still working out in my mind how I might identify the customer support manager who is a community manager vs. one who is not. Like many things in life, I know it when I see it but I can’t quite put words to everything. Characteristics I would add but have a hard time finding fact-based items to use as identifiers are:

  • Must be a connector – (which is different than a hub)
  • Have a desire to attract people vs. hunt people down
  • Have no need to be right but also have an assertive perspective»

Je poursuis mon chemin à l’automne en ralentissant, d’ici là, le rythme de mon animation au sein des communautés, vacances obligent. Il me reste beaucoup à apprendre, mais déjà, autant au Projet Intégrateur qu’au sein du réseau des mentors en entreprise, je sens que les gens se rapprochent dans un esprit de partage. J’aime bien l’idée de l’absence du besoin d’avoir raison ou d’une perspective autoritaire. Je dois continuer de travailler dans cet esprit parce que la construction des communautés et le rôle de «ses officiers» restent à définir. Et je ne parle pas du biais lié au choix des outils d’animation…

N.B. Parlant d’outils, cette bibliographie sur les communautés d’apprentissage pourrait s’avérer très utile.

N.N.B. Parlant de l’Institut St-Joseph, cette nouvelle n’a pas diminué ma fierté d’avoir déjà dirigé cette école.

Mise à jour du lundi: Francis Pisani pose une excellente question dans son billet publié aujourd’hui: «Quand faut-il parler de “communauté”, de réseau ou de quelque chose d’autres que nous devons apprendre à nommer?». Il ajoute «le niveau d’engagement n’est pas le même» et il a bien raison d’écrire que certains «abusent du mot communauté»…

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2020 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils