Sur la planète techno en juillet 2009

Trois «nouvelles» me paraissent importantes aujourd’hui et méritent de retenir mon attention dans la mesure où je ralentis beaucoup mes activités sur La Toile, depuis le début de la semaine. Je pourrai ainsi garder la trace d’événements marquants et y revenir…
Facebook se fait taper sur les doigts par la Commissaire à la vie privée du Canada, Jennifer Stoddart
Facebook a un mois pour pour s’assurer que des solutions de rechange soient acceptées et en voie d’être mises en oeuvre, sinon… la commissaire pourrait faire appel à la Cour fédérale. Tous les renseignements se trouvent sur ce rapport de «conclusions de l’enquête menée à la suite de la plainte déposée par la Clinique d’intérêt public et de politique d’Internet du Canada (CIPPIC) contre Facebook Inc. aux termes de la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques». Ouf… Principalement, les grands médias rapportent (1, 2) que «la commissaire est préoccupée du fait que les Canadiens s’aventurent sur Facebook sans trop comprendre comment leurs renseignements personnels seront utilisés.» Entre autres, elle en a contre «le fait que Facebook conserve indéfiniment les renseignements personnels de ceux qui ont désactivé leur compte». À suivre… (complément d’informations, ici et ici, puis réaction de Facebook, ).
Le Festival d’été de Québec innove avec Twitter
J’ai pu moi-même expérimenter la puissance du dispositif utilisé par le Festival d’été de Québec pour faire la «promotion 2.0» de ses activités par Twitter. De mon domicile, à l’écoute de «Bons Baisers de France» tout en jetant un oeil au compte Twitter du Festival, j’ai posté ce gazouillis. Telle ne fut pas ma surprise de recevoir un coup de téléphone d’un membre de ma famille qui m’interpelle en me demandant «qu’est-ce que ça veut dire « ubiquité », on vient de voir ta face au dessus de l’écran géant de la scène en attendant notre spectacle?». Le travail des responsables du compte Twitter du Festival est impeccable. Non seulement ils annoncent les spectacles au programme, mais ils publient des photos et font la conversation avec ceux qui participent à ce volet de l’aventure Internet. L’invitation est explicite. Denis Gravel explique en détail (en anglais) ce qui peut s’avérer être une des stratégies les plus originales sur le Web d’un festival au Canada… Guy Couture a même capté sur vidéo son passage à l’écran. Chapeau @InfoFestiBell!
Rawdon (Municipalité de) c. Leblanc (Solo)
Grâce à Vincent Gautrais, nous voyons beaucoup plus clair dans le jugement interlocutoire de la Cour Supérieur du Québec qui fait passer la mairesse de Rawdon (Louise Major) pour une précurseure de la lutte contre l’intimidation sur Internet. Lire ce billet du blogue de l’édito sur Cyberpresse pour plus de détails… (Ajout) Et ici dans cette chronique de Yves Boisvert.

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2020 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils