Le Centre des congrès de Québec marque le déploiement du 200e point d’accès de ZAP Québec

Beaucoup d’action cette semaine pour ZAP Québec. Pendant que notre président était au Mexique (à l’invitation de l’ambassade du Canada dans le contexte des «Ciudades Digitales») pour présenter notre projet de ville sans fil à «des intervenants de partout en Amérique», nous annoncions que le Centre des congrès de Québec devenait notre 200e point d’accès:

«Soucieux de contribuer au développement de son milieu, le Centre des congrès de Québec est ravi de participer au projet ZAP Québec et d’ainsi souligner l’apport de l’organisme à l’économie numérique et au rayonnement régional de la Capitale-Nationale. « Outre les technologies de pointe déjà installées en permanence dans le Centre, nous pouvons maintenant, grâce à cet ajout, satisfaire les besoins toujours grandissants des quelque 200 000 visiteurs d’affaires qui transitent par le Centre chaque année », ajoute Ann Cantin, directrice des communications et de la mise en marché du Centre des congrès de Québec.»

La pression est constante sur les municipalités en ce qui concerne l’accès Internet gratuit. À Sherbrooke (212 bornes, 26 000 usagers), La Tribune mentionnait cette semaine qu’on mise sur «une expansion du côté des institutions commerciales, comme les restaurants, les cafés et les salles d’attente» pour accélérer la progression de ZAP Sherbrooke. Même une candidate aux élections municipales de la Ville de Saguenay lorgne du côté du modèle des Zones d’accès public (ZAP) pour «mousser sa campagne». Heureusement, ici à Québec (207 bornes, 28 000 usagers) les candidats s’entendent sur l’importance de notre initiative. Pendant que Jeff Fillion souhaite que la ville donne «tous les outils nécessaires à Zap Québec pour arriver» à sensibiliser les commerces de la Capitale, le maire de Québec Régis Labeaume y allait de son engagement, au moment où la ville joint le groupe de partenaires institutionnels, par l’entremise de ce communiqué de ZAP accompagnant l’annonce du 200e point d’accès:

«La Ville partage avec ZAP Québec la vision d’une cité branchée, dynamique et avant-gardiste. En facilitant l’utilisation de ses équipements municipaux comme zones d’accès publics à la technologie sans fil, elle remplit sa mission première, celle d’offrir à la population des milieux de vie de qualité. Au cours des prochains mois, nous entendons fournir une collaboration soutenue afin que Québec devienne LA référence en matière de ville sans fil.»

À Montréal, Île-sans-fil (189 bornes, 124 000 usagers) suit aussi de très près le scrutin municipal puisque certaines annonces touchent leurs préoccupations. Après avoir été très présent au Colloque Génération C du Céfrio, ZAP Québec entreprend l’automne avec beaucoup d’énergie…

zap_kiosque.jpeg

Tags:
2 Commentaires
  1. Photo du profil de Christian
    Christian 11 années Il y a

    «Rappelons qu’une ZAP est un projet soutenue par la communauté.»
    Incroyable de constater que le mot ZAP est en train de devenir un nom presque commun dans le vocabulaire des villes… permettez-moi de partager votre fierté!

  2. Photo du profil de Gilles
    Gilles 11 années Il y a

    ZAP au centre des Congrès, c’est une révolution ! Bravo !

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2020 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils