OLPC, Haïti, ordinateurs XO et bonheur des enfants

J’ai reçu un courriel aujourd’hui m’annonçant «le lancement officiel du portail FranXOphonie», pour réseauter «avec des praticiens réflexifs de la sphère éducative, et ce, provenant des quatre coins du monde».

«Afin d’unir nos forces et de voir comment les expériences des uns peuvent nourrir les réflexions des autres, FranXOphonie a pour objectif d’offrir un espace de réseautage et de partage aux organisations (OLPC-France, PAQUEB, RITC, OLPC-Sénégal, OLPC-Haïti, OLPC-Cameroun, Bok Jang, ROCARE, OLPC-Rwanda, ÉNS-Libreville, TakingITGlobal, l’Université Laval, etc.) et aux acteurs de la francophonie détenant une expertise en matière d’intégration pédagogique des TIC et, bien sûr, des ordinateurs XO.»

Impossible pour moi de ne pas faire de lien avec les événements qui ont précipité le peuple Haïtien dans «le pire désastre auquel l’organisation [ONU] ait été confrontée de toute son histoire. Je poserais la question ainsi: Haïti a-t-elle besoin d’ordinateurs dans le contexte où plusieurs des écoles du pays se sont écroulées à la suite du tremblement de terre?

Un des liens suggérés à partir du portail mène à une page «Supporting Haiti – OLPC» et propose différentes façons de combler des besoins urgents et le don d’ordinateurs ne fait pas partie de «ces urgences»… mais un peu plus bas dans la page, on explique comment on peut aider en envoyant des XO à Miaimi «where they will be reflashed and sent to Port-au-Prince later this year».

Dans le courriel, un certain bilan des nombreux déploiements d’ordinateurs XO dans les écoles primaires de la Francophonie est établi:

  • Haïti 13 000 ordinateurs XO déployés;
  • Mali 10 000 ordinateurs XO en route;
  • Cameroun 7 000 ordinateurs XO en route;
  • Rwanda 120 000 ordinateurs XO déployés (des instituteurs polyglottes: kinyarwandais, français, anglais, etc.);
  • Madagascar : 100 XO déployés par OLPC-France et la Fondation G du Coeur à Nosy Komba;
  • Sénégal : 200 XO déployés à l’École Notre-Dame à Mboro;
  • République Démocratique du Congo : 100 XO déployés à Goma;
  • Mali : 30 ordinateurs déployés dans le village de N’Tintou;
  • Gabon : déploiement de 110 XO débutant en février 2010 à Libreville.

Les ordinateurs XO font partie des solutions en Haïti bien davantage que des problèmes, on se comprendra. Mais s’il est trop tôt pour parler de reconstruction à Port-au-Prince et les environs, il ne faut pas négliger l’option d’encourager cette initiative non pas seulement pour Haïti, mais dans tous ces pays pour qui l’expérience des XO est prometteuse. Jusqu’à quel point… je ne saurais dire, mais j’aime bien l’idée de mettre en commun par ce portail les ressources qui pourront favoriser des apprentissages susceptibles de favoriser une relance sur de bien meilleures bases, celles-ci, qui sait:

«They are going to replace parts of the local culture with a highly demanding, highly intensive culture of achievement — involving everything from new child-rearing practices to stricter schools to better job performance. It’s time to take that approach abroad, too. It’s time to find self-confident local leaders who will create No Excuses countercultures in places like Haiti, surrounding people — maybe just in a neighborhood or a school — with middle-class assumptions, an achievement ethos and tough, measurable demands. The late political scientist Samuel P. Huntington used to acknowledge that cultural change is hard, but cultures do change after major traumas. This earthquake is certainly a trauma. The only question is whether the outside world continues with the same old, same old.»

«Le bonheur des enfants» passe en ce moment par de l’eau, de la nourriture, un toit et davantage de sécurité. Mais bientôt, il faudra penser à plus. L’éducation sera prioritaire dans le pays où bon nombre d’enfants en âge de fréquenter l’école primaire n’y s’ont pas inscrits. Je me souviens de m’être procuré un XO dans le contexte d’un programme «Offrez-en un, recevez-en un». Ce serait bien qu’un programme de dons dédiés à l’achat d’ordinateurs XO soit mis en branle quand les besoins de base seront mieux satisfaits. Le portail FranXOphonie lancé aujourd’hui n’en sera que plus utile…

Tags:
1 Commentaire
  1. Kaçandre Bourdelais 11 années Il y a

    Bonjour Mario. Merci d’abord d’avoir souligné ce lancement.
    Suite à ton article, j’ai également écrit sur XpressO , le blogue de FranXOphonie, un article détaillant davantage la situation à l’aide d’informations trouvées sur la toile.
    Aussi, je tiens à rectifier une information qui était présente dans le courriel : le 13 000 XO à Haïti sont en cours de déploiement et non déployés (le modèle progressif, réflexif et communautaire de diffusion d’une innovation a fait ses preuves 😉 ).
    Merci à Bastien Guerry d’OLPC-France, qui a d’ailleurs participé au déploiement à Haïti, pour cette correction.

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2020 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils