Une brigade de blogueurs pour animer Ludovia 2011

Pourquoi favoriser la venue de gens qui disposent de leur propre espace de publication sur le Web ? Poser la question, c’est un peu y répondre… Si les activités au programme de l’Université d’été qu’est le rassemblement d’Ax-les-Thermes n’ont jamais été boudées par les grands médias, il faut l’avouer, ni les politiques, ni l’opinion publique ne portent vraiment attention à ce qui est devenu une sorte de happening pour ceux qui se préoccupent d’éducation, d’apprentissage, de ludo-éducatif au contact des outils du numérique. Certains influenceurs font parfois acte de présence, ils participent à des tables-rondes, ils vont jusqu’à échanger de façon intéressée dans l’informel, mais au mieux, Ludovia est une curiosité pour plusieurs « décideurs » concernés par l’éducation.
Les personnes qui disposent d’un blogue, d’un canal Twitter, d’une page Facebook ou d’un compte Google+ sont devenues avec le temps des médiateurs de contenu, des rapporteurs de l’événement, des faiseurs d’opinions, parfois même. Ils ont chacun un lectorat, ils travaillent en réseaux, ils collaborent avec d’autres qui sont en quelque sorte membres de certaines communautés et ils accueillent chaque mois de nouveaux adeptes qui s’intéressent à leurs trouvailles ou à leurs opinions. Ensemble, ils oeuvrent dans un marché dit « de niche ». Jusqu’à quel point ils influencent? Ce n’est pas certain que le rayonnement de leurs pratiques fait en sorte qu’on se rapproche d’un certain point de bascule en éducation, mais on peut quand même dire que certaines cloisons deviennent transparentes. Certains silos se désagrègent et quelques fenêtres remplacent les murs qui isolent les intervenants du monde scolaire si attachés à ses traditions et ses façons de faire.
La forte présence des blogueurs à Ludovia n’est pas le fruit du hasard. Elle peut changer la donne. Elle est souhaitée par des organisateurs qui veulent se donner un canal d’influence. En soi, elle ne peut que constituer, par la conversation sur le Web, une extension « hors site » de l’agora des communications officielles. Mais quand elle laisse des traces reprises par les moteurs de recherche, quand elle questionne des observateurs qui regardent tout cela avec une pointe de scepticisme, elle pénètre dans le tissu institutionnel et s’y incruste. L’étoffe est parfois la même, mais une odeur surprend; dérange ou attire, mais ne laisse pas indifférent. Le message passe… sans prétention. Le chercheur de vérité absolue repassera. Dans cette démarche, ils réfléchissent tout haut, teintée par toute la subjectivité dont ils sont capables, motivés par les meilleures intentions du monde.
La brigade de blogueurs à Ludovia arrive par les rails, par les airs et par la route. Elle utilisera toutes les voies possibles pour rayonner.
Le pire… c’est que ce sont eux, les blogueurs, qui vont apprendre le plus, encore une fois!
Briefing à 16 h 30 les copains.
Bon ludovia 2011.

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2020 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils