Parution du numéro Printemps 2012 du magazine fqDE

La fin de l’année scolaire arrive à grand pas au préscolaire, primaire et secondaire et la dernière édition du Magazine fqDE arrive dans les écoles et parvient aux abonnés…

Ce nouvel opus touche à plusieurs sujets dont les élèves handicapés ou élèves en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA):

  • La carte blanche de la présidente de la FQDE (Chantal Longpré) porte, en début de revue, sur l’orthopédagogie « qui l’a choisie » – et non l’inverse – sous le titre Quand le moule ne sert plus;
  • Céline Champagne traite de son expérience de directrice d’écoles dans des milieux différents et raconte ses espoirs au contact de tous ses élèves et étudiants Que sont nos élèves devenus;
  • La directrice des communications Julie Lussier signe le texte « Pour des solutions durables en éducation »;
  • La présidente de l’AQDER ajoute un texte sur un sujet sensible : Ils ont choisi de jouer politique avec l’argent des retraités;
  • Il est aussi question d’un projet inspirant à l’École Jean-du-Nord à Sept-Îles pour favoriser la réussite et l’épanouissement des EHDAA sous la forme d’une entrevue avec l’enseignante et la directrice adjointe qui soutiennent cette nouvelle méthode d’apprentissage;
  • Denis Massé (consultant bien connu dans le monde l’éducation) tient une chronique « retour vers le future » et revient lui aussi sur le sujet principal de cette édition du magazine fqDE, « EHDAA : Les « babineux » handicapent-ils celles et ceux qui chaussent les bottines? »;
  • Sylvain Bérubé (un enseignant de l’école secondaire De Rochebelle) écrit sur le sujet de la prise de parole en éducation :

    « Au lieu de censurer, de faire taire, de finir par faire comme si tout ce discours n’existait pas (l’autruche, vous connaissez ?), pourquoi ne pense-t-on pas, en haut lieu, à utiliser cette formidable énergie pour aider et construire, pourquoi ne la canalise-t-on pas, cette énergie passionnée présente chez ces gens qui s’expriment et qui peuvent faire avancer les choses en éducation au Québec ? Quand quelqu’un critique les travers du système, il nous indique qu’il VOIT des choses, en les dénonçant. C’est le premier pas vers l’amélioration de ce système. »

  • Des nouveaux venus au magazine – mais des universitaires bien connus – décrivent les jalons d’une pédagogie au service des élèves en difficultés : « l’enseignement explicite »;
  • Eve-Gabrielle Bissonnette (Adjointe aux communications à la FQDE) a mené une entrevue avec le sergent Pierre Renaud au sujet de la sécurité dans les écoles du Québec;
  • Marielle Potvin (Orthopédagogue) s’adresse aux futurs enseignants dans Quand le diachylon fait illusion;
  • Dans « Accueillir les rejets », Joanne Langlois témoigne d’un certain succès en classe;
  • Un docteur en neuroscience demande « As-tu pris ta pilule, ce matin ? »;
  • Deux universitaires (Nadia Desbiens et Jonathan Lévesque) décrivent les enjeux liés à la transition du primaire vers le secondaire : L’importance de renforcer la collaboration et la continuité des actions entre les deux ordres scolaires;
  • Patrick Giroux et Renée Fountain expliquent en détail « Comment les logiciels libres peuvent faire une différence… »;

Enfin, je signe un texte dans le cadre d’une chronique que je tiens depuis le début du renouveau du magazine fqDE – Pas dans ma cour – qui porte cette fois sur des indicateurs de la présence d’un travail d’équipe efficace, « Travaillons-nous en communauté ? ».

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2017 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account