Du financement participatif à la manière de La Ruche

« La seule règle : Les projets et les idées présentés sur cette plateforme doivent contribuer au rayonnement et à la vitalité de Québec. »

Je me suis toujours fait un point d’honneur de parler des bonnes initiatives issues de la ville que j’habite. Des billets sur Québec Urbain, ZAP-Québec ou Clip ta rue… j’en ai écrit plusieurs et c’est toujours un plaisir de faire connaître des initiatives qui contribuent à la vitalité de mon coin de pays. Aujourd’hui, impossible de passer à côté de La Ruche.

J’ai contribué à quelques reprises, personnellement, au financement participatif de certains projets par l’entremise de KickStarter et je me demandais quand des entreprises du Québec pourraient compter sur ce genre de plateforme pour « répartir sur plusieurs épaules » le poids du financement de départ d’une bonne idée qui comporte un haut niveau de risque et, de ce fait, complique la recherche de financement.

Le fonctionnement de La Ruche est assez simple et il est bien expliqué dans cette entrevue diffusée récemment à Radio-Canada…

On peut participer à La Ruche en lançant une idée ou un projet, en donnant de l’argent ou en appuyant une idée. Personnellement, je viens de me créer un compte et j’envisage de me donner un budget annuel pour supporter financièrement de bonnes idées/projets. Mon premier don est allé à « Vous et moi, on va écrire un livre ».

Dans le contexte où « environ 25% des jeunes Québécois âgés de 18 à 34 ans ont l’intention de se lancer en affaires », on a besoin d’initiatives du genre de celle de La Ruche. Je lisais l’article sur La Presse Affaires d’où je tirais la statistique précédente et j’ai pris un grand plaisir à m’informer des « Étoiles de demain »… d’autant que E-180 est mis en valeur. Christine Renaud – l’entrepreneure derrière ce projet – est une jeune femme très dynamique dont je suis fier du succès.

Longue vie à La Ruche !

N.B. Lecture complémentaire : « Economie collaborative, les valeurs d’Internet pour modèle sociétal »

Ajout : Histoire de ne pas être en reste avec un autre site de sociofinancement qui favorise l’entrepreneuriat au Québec, j’en profite pour hyperlier vers www.haricot.ca

Ajout du 27 août 2013 : Je viens de contribuer au financement d’un deuxième projet : Les aidants scolaires.

Tags:
1 Commentaire
  1. […] N.B. Je profite de l’occasion pour inviter tous les citoyens de Louis-Hébert à contribuer financièrement – je viens de le faire – au projet de notre Duchesse du Carnaval de Québec, Joannie Hamel, sur le site La Ruche Québec. […]

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2020 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils