Les compétences du 21e siècle…

Un dossier récemment publié dans le bulletin de décembre de l’Observatoire compétences-emplois (rattaché à l’UQAM) présente les travaux de deux équipes de chercheurs, une néerlandaise, l’autre américaine sur le sujet des compétences du 21e siècle. « Les compétences qui font consensus et celles qui sont les plus en demande sur le marché du travail sont très semblables », écrivent les deux auteurs du dossier, Sylvie Ann Hart (Responsable de la veille scientifique OCE) et Danielle Ouellet (Communicatrice scientifique).

Les chercheurs néerlandais ont étudié le contenu de huit référentiels et un certain nombre de compétences font consensus :

  • La collaboration
  • La communication
  • Les compétences liées aux technologies de l’information et des communications (TIC)
  • Les habiletés sociales et culturelles, ainsi que celles liée à la citoyenneté

Certaines ont été mentionnées dans la majorité des référentiels dont la créativité, la pensée critique et résolution de problèmes, entre autres.

Quant à eux, les chercheurs américains ont tenté d’identifier les compétences les plus en demande sur le marché du travail en 2010. Les trois tableaux suivants présentent les connaissances, savoir-faire et aptitudes les plus en demande sur le marché du travail, mais aussi de déterminer l’intensité de cette demande.

Tableau 1 –
Les connaissances les plus en demande sur le marché du travail américain en 2010 selon l’intensité de la demande (source)

Tableau 2 –
Les savoir-faire les plus en demande sur le marché américain en 2010 selon l’intensité de la demande (source)

Tableau 3 –
Les aptitudes les plus en demande sur le marché américain en 2010 selon l’intensité de la demande (source)

La place des compétences du 21e siècle dans le curriculum scolaire, l’importance du rôle des professeurs et de leur développement professionnel puis l’implication des différents acteurs des secteurs publics aussi bien que privés représentent les trois principaux défis de l’intégration efficace des compétences du 21e siècle au curriculum scolaire…

« Les travaux des chercheurs néerlandais et américains illustrent, avec éloquence, les exigences d’une société qui valorise la communication et l’échange d’informations via les nouvelles technologies, mais aussi et en même temps, une posture proactive, critique et créative dans la vie professionnelle. Nous sommes désormais bien loin de la société industrielle et c’est une réalité que nous ne saisissons malheureusement pas encore pleinement. »

Ce dossier démontre qu’il y a encore beaucoup à faire au Québec pour bien saisir l’importance de ces compétences. Une réforme de l’éducation mal vécue dans la grande majorité des établissements, une implantation chaotique si bien qu’on ne sait trop ce qu’il en reste et tous les problèmes liés à l’évaluation des compétences qui subsistent et sur lesquels plus personne ne semble vouloir s’attaquer, compliquent drôlement les choses. Reste le programme de formation de l’école québécoise qui lui, est toujours d’actualité !

N.B. Merci à Michel Briand de m’avoir mis sur la piste du dossier.

Mise à jour du 6 octobre 2017: Sur le même sujet, il faut lire sur le blogue de Patrick Giroux le condensé récent d’un « vieux » texte de Michel Serres, « Eduquer au XXIe siècle ».

Tags:
1 Commentaire
  1. […] Voir également le billet Les compétences du 21e siècle… http://www.marioasselin.com/2013/12/les-competences-du-21e-siecle/?utm_source=feedburner&utm_… et « Il devient à la fois possible et nécessaire, grâce au numérique, d’enseigner […]

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2017 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils