Dans les blocs de départ au FEQ

Note : Ce billet a d’abord été publié au Journal de Québec dans la section « blogue ».

Il y a plusieurs façons de se préparer à couvrir le Festival d’été de Québec (FEQ). Cédric Bélanger du Journal a opté pour l’approche à la lettre, Pamela MacNaughtan du guide culturel anglophone Savoir faire a décrit tout le paysage, Patrick Bellerose du HuffPostQc a regroupé les spectacles par catégorie et chez Camuz, on se concentre sur le volet électro du FEQ.

Voici mes choix pour les onze prochains jours…

Jeudi 3 juillet
Impossible de rater l’hommage à Félix. Tellement de gros noms de la musique francophone se retrouveront sur les plaines pour célébrer le 100e anniversaire de naissance du Grand Félix. Surtout, plusieurs interprétations originales du répertoire de notre patriarche. L’animation du spectacle a été confiée à Yves Jacques. En première partie, je ne bouderai pas mon plaisir avec Salomé Leclerc.

Vendredi 4 juillet
Je persévère avec la grande scène des plaines puisque j’attends beaucoup des soeurs jumelles canadiennes Tegan and Sara. Amateur de folk-indie, quoi de mieux avant la démesure de Lady Gaga? Vous vous dites qu’elles ne sont pas de taille? Près de 12 millions de visiteurs sur ce clip vidéo, Closer… Pour ce qui est du choix de Lady Gaga, Daniel Bélanger n’est pas dans une bonne passe, je n’ai pas encore embarqué dans l’univers des soeurs Boulay et le blues de Matt Andersen and the Mellotones n’est pas suffisant pour manquer l’occasion de voir Stefani Joanne Angelina Germanotta pour une première fois sur scène, en ce qui me concerne. Je jongle avec l’idée de terminer la soirée au Cercle avec Dan Zimmermann

Samedi 5 juillet
Ce sera une des grosses soirées du FEQ au Parc de la Francophonie. J’ai déjà pris rendez-vous avec The Seasons qui constitue l’une des découvertes locales, le premier passage de Serena Ryder au FEQ est un incontournable et que dire du jeune prodige Bobby Bazini? Il devrait nous interpréter plusieurs extraits de son deuxième album qui est tout chaud!

Dimanche 6 juillet
Soirée tout en jazz pour moi à l’Impérial ce dimanche soir. Ça commence avec le Vincent Gagnon Quartette, un habitué de la scène jazz de Québec. Je retrouverai aussi Jordan Officer que j’avais beaucoup aimé en 2010 et le John Pizzarelli Quartet complètera une programmation de grande qualité, en cette soirée où le pop du pigeonnier devrait nous laisser un peu plus d’espace dans notre petite salle…

Lundi 7 juillet
Gros lundi pour moi que ce cinquième jour de festival avec cette soirée carte blanche Louis-Jean Cormier sur les plaines. Il partagera la scène avec Ariane Moffatt, Lisa Leblanc, Martin Léon et Marie-Pierre Arthur, mais je ne serais pas surpris que d’autres noms s’ajoutent. Je n’ai pas manqué beaucoup de prestations du leader de Karkwa dans les dernières années à Québec et je ne m’ennuierai pas de l’Impérial qui était devenu beaucoup trop petit pour ce géant de la musique francophone. Jimmy Hunt devrait se joindre à lui sur scène, mais il ouvrira aussi cette belle soirée de musiciens émérites.

Mardi 8 juillet
Deux concerts m’intéressent particulièrement et je devrai me promener d’une scène à l’autre. Je débuterai la soirée avec Alex Nevsky et la terminerai avec The Bloody Beetroots, du electro house de l’Italie. On ne m’a raconté que de belles choses sur ce groupe et sur l’ambiance du tonnerre qu’ils génèrent en concert…

Mercredi 9 juillet
Je sais que le tout Québec sera Deadmau5 ce soir-là, mais c’est du côté de Daniel Lanois que je me laisserai impressionner. Mon début de soirée est ouvert…

Jeudi 10 juillet
Nous avons l’immense privilège de compter Tiken Jah Fakoly à la programmation du FEQ et ce n’est pas moi qui va manquer l’occasion de le voir sur scène. J’espère même le rencontrer. Je devrais aller faire un tour du côté de Philippe Brach et de Vincent Vallières, plus tôt en soirée.

Vendredi 11 juillet
Dommage pour Radio Radio, mais Blondie et Billy Joel ne viennent pas à Québec assez souvent pour que je rate le rendez-vous. Au-delà du Piano Man et de Just the Way You Are, celui qui fête ses 50 ans de carrière a encore beaucoup à nous offrir dans un spectacle en plein-air.

Samedi 12 juillet
Aucune idée encore de ce que je vais aller voir dans ce qui me semble un petit samedi, pour une avant-dernière journée de FEQ. Émilie Simon me tente, et je sais Soundgarden est un des gros noms de la programmation du festival, mais faudra me vendre les atouts de tout ce beau monde pour éviter que je prenne une soirée de congé avant la grande finale du lendemain…

Dimanche 13 juillet
On termine en beauté avec Bryan Adams qui devrait remplir les plaines. Étant un fan fini de Jill Barber, je débuterai la soirée à Place D’Youville. Depuis ma rencontre avec elle de 2010, je suis sous le charme…

Je vous invite à suivre le fil Twitter du FEQ et les reportages de @CedricBelanger, @YvesLeclerc et @SGodinJDQ, du Journal.

Tags:
1 Commentaire
  1. […] la suite des choses Je suis mon plan de match, fidèlement, comme depuis le début du FEQ… Pour ceux qui adorent les belles photos de […]

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2020 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils