Soyons positifs en cette rentrée scolaire

Note : Ce billet a d’abord été publié au Journal de Québec dans la section « blogue ».

J’ai souhaité à chacun une belle et bonne rentrée scolaire dans un de mes derniers billets. Quelques-uns d’entre vous m’ont écrit pour me dire que je m’étais levé avec des lunettes roses ce matin-là. Je les porte encore ce matin, d’ailleurs…

Je suis comme ça, j’arrivais toujours de bonne humeur à l’école. Je m’en faisais un devoir. C’est fou ce que les gens sont influencés par l’humeur du patron. En tant que directeur d’école, il m’en fallait beaucoup pour perdre mon enthousiasme et encore aujourd’hui, j’essaie de voir le bon côté des choses, avant tout.

Prenons ce matin, il y a plusieurs bonnes nouvelles en éducation.

Deux millions de dollars en économies
En fusionnant les journées pédagogiques, deux commissions scolaires de la région de Québec vont sauver chacune un million de dollars sur trois ans en coûts de transport scolaire.

«Les horaires des journées pédagogiques mobiles des jeunes du primaire et du secondaire ont été fusionnés pour les trois prochaines années à Québec, ainsi que dans le secteur nord et de Beauport. Il s’agit d’une économie de plus de 300 000$ par commission scolaire chaque année.» (source)

Les budgets d’achat de livres neufs rétablis
J’ai écrit deux billets sur le sujet (1, 2)… mais on n’a pas perdu les quatre longues journées avant les excuses de Yves Bolduc. Ce matin, on apprend que le ministre de l’Éducation va marcher sur la peinture qu’il avait appliquée. Des consignes claires seront envoyées aux commissions scolaires visant à rétablir les budgets d’achats de livres neufs aux mêmes montants que les années passées. De plus, une vérification spécifique du ministère sera faite au terme de l’année financière pour s’assurer que les CS ont obtempéré. Concrètement, ce qui suit… disparaît :

«Aux Premières-Seigneuries, les sommes consacrées à l’achat de livres sont amputées cette année de 50 % alors qu’elles diminuent de 65 % aux Découvreurs, passant de 192 000 $ à 66 000 $.» (source)

Hausse des inscriptions au collégial
Alors qu’on craignait une baisse, c’est l’inverse : on constate une légère hausse d’un peu moins de 1% du nombre d’étudiants, dans les cégeps du Québec. D’une région à l’autre, ça varie, mais force est d’admettre que certaines régions (même parmi les plus éloignées où on s’attendait à de fortes baisses) s’en tirent mieux que prévu…

«La Mauricie affiche une baisse de 4 %, ou 232 étudiants, l’Abitibi-Témiscamingue enregistre une baisse de 2,9 %, soit 80 étudiants, la Côte-Nord une baisse de 2,3 % ou 32 étudiants, alors que la Gaspésie — Îles-de-la-Madeleine affiche une hausse de 3,9 %, soit 46 étudiants.» (source)

(Ajout : Aussi, de bonnes nouvelles pour le Cégep de Thetford)

Ne nous laissons pas distraire…
J’aurais pu vous parler des roulottes aménagées partout au Québec pour accueillir les surplus d’élèves qu’on ne semble pas avoir prévus, de la grève des employés de soutien de l’UQAM qui risque de perturber la rentrée, de la polémique qui se prépare sur l’enseignement intensif de l’anglais ou de l’impact des coupures sur la lutte au décrochage appréhendé par la Fédération des comités de parents… je vous l’ai dit, ce matin, la bonne humeur reste de mise.

Nous sommes tellement de bonne humeur à Québec que sur le sujet du retour des Nordiques, l’optimisme prend du galon!

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2018 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils