Des élèves participeront à la consultation du ministre

Note : Ce billet a d’abord été publié au Journal de Québec et au Journal de Montréal dans la section du blogue des «spin doctors».

Les consultations menées pour « poser les bases de la première politique en matière de réussite éducative » prennent une tournure intéressante ces jours-ci par l’entremise d’une activité proposée à des enseignants et des élèves du Québec.

L’École branchée, le Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES) et le réseau PÉRISCOPE (Plateforme Échange, Recherche et Intervention sur la SCOlarité: PErsévérance et réussite) proposent en effet de faire entendre le point de vue de ceux qui répondront à la question « Quelle place pour les TIC dans la réussite scolaire? ».

Je vois circuler l’invitation à participer dans mes réseaux et surtout, je constate que plusieurs enseignants s’engagent à animer la consultation dans leur classe.

Je me réjouis au plus haut point que les consultations publiques sur la réussite éducative prennent cette tangente.

Deux pistes d’action proposées par le ministre dans son document interpellent les trois partenaires qui souhaitent obtenir le point de vue des élèves et des enseignants :

  • Rendre accessibles à tous les élèves les outils et les ressources technologiques nécessaires à leur réussite.
  • Introduire la littératie numérique et l’acquisition de compétences de base en programmation dans les programmes scolaires.

On précise dans l’invitation de l’École branchée que la date limite est le 6 novembre 2016. Il faut donc faire vite…

Il est rare que le point de vue des élèves soit sollicité dans une consultation publique ministérielle.

J’espère que la participation sera nombreuse et surtout, que le ministre de l’Éducation sera attentif aux résultats qui lui seront acheminés.

Quand les réseaux s’activent ainsi, c’est un gage de succès.

Les responsabilités du ministère de l’Éducation deviennent cependant plus lourdes : un devoir de rétroaction s’impose envers ceux qui se sont engagés.

Le milieu scolaire prend au sérieux cette consultation. Au ministre et à son équipe de se montrer à la hauteur des ambitions des enseignants et des élèves!

Ajout: Je note au passage ce billet d’un professeur de l’UQAC… Bonnes pratiques pour réussir l’intégration des TIC

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2017 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils