Le milieu de l’éducation en ébullition

La semaine a été fertile en discussions dans le domaine de l’éducation…

Tout a commencé par cet article de Patricia Cloutier qui a abondamment fait jaser.

« Six retraitées de l’enseignement croient qu’il faut se donner «des mécanismes plus efficaces» pour congédier des membres du personnel scolaire qui interviennent de façon «inadéquate» dans leur classe ou à l’école. »

Ces retraités sont intervenus dans le cadre de la consultation sur la réussite éducative qui se tient actuellement (jusqu’au 1er décembre), partout au Québec.

Ça prenait un certain courage pour aborder ce délicat sujet dont on parle peu. Il n’y a pas beaucoup d’enseignants incompétents au Québec, mais ils peuvent causer beaucoup de dommages. J’en ai discuté sur les ondes de BLVD 102,1 FM, pour ceux qui veulent savoir exactement ce que j’en pense…

L’autre gros sujet concerne le Projet de loi 105 qui a été adopté sans enthousiasme cette semaine. J’ai tellement écrit dans les dernières années sur ce sujet (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7…) que je suis presque gêné de traiter de ce sujet dans ce billet. La présidente de la Fédération québécoise des directions d’établissement d’enseignement (FQDE) a probablement été celle qui a le mieux résumé ma déception dans ce dossier attribuant le qualificatif « déplorable » à toute l’opération.

« C’est l’éléphant qui a accouché d’une souris » – Michèle Demers FQDE (source)

Si j’ai parlé d’ébullition dans le titre de mon billet, ce n’est pas pour illustrer que la nouvelle mouture de la Loi sur l’instruction publique crée du bouillonnement. En fait, c’est tout ce que la Loi 105 ne fait pas (et qu’on avait promis de faire) qui crée du remous…





La première édition de la Grande semaine des tout-petits
Je voudrais attirer l’attention des internautes qui passent par ici sur un évènement très important qui débute lundi, la Grande semaine des tout-petits. Un lancement percutant, de multiples activités toute la semaine dans plusieurs régions et de nombreux outils disponibles participeront à « rappeler qu’un enfant a le droit d’être respecté dans son individualité et de grandir dans un environnement qui lui permette de développer son plein potentiel. »

Je recommande la lecture de La lettre des grands à chacun des tout-petits qui est en quelque sorte un appel à l’engagement de l’ensemble de la société « afin que tous les enfants aient les mêmes chances de développer leur plein potentiel ». La liste des cosignataires sera dévoilée ce dimanche 20 novembre prochain dans plusieurs quotidiens.

Il est possible de la signer en votre nom.

Il y a fort à parier que l’actualité en éducation sera débordante d’ici la pause des Fêtes et je continuerai à rester à l’affut sur ce blogue de l’évolution de plusieurs dossiers, dont celui des résultats de la consultation du ministre Proulx.

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2017 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils