Clair 2017 : un très grand millésime

En ce dimanche matin, de retour chez moi après trois jours de fructueux échanges à l’évènement Clair 2017, il faut croire que je n’étais pas encore prêt à passer à autre chose. Je me suis branché sur le panel de EduCon 2.9.

On se souviendra que l’évènement EduCon 2.1 nous avait fortement inspirés Roberto et moi pour construire le solage des colloques de Clair (2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016) où le Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska devient en quelque sorte le miroir du Science Leadership Academy.

Je crois que j’avais besoin d’une période de sevrage entre les moments de haute voltige des derniers jours et demain lundi où je reprends mes activités professionnelles quotidiennes. L’écriture de ce billet que je m’apprête à publier y participe. La lecture de certains des billets hyperliés ci-haut m’a aussi beaucoup aidé à objectiver tout le bonheur et le vertige qui m’habitent en ce moment.

Pendant le panel dont je parlais tout à l’heure, certains tweets diffusés reflètent mon état d’esprit…

On aura compris que le dernier de ces gazouillis n’était pas de moi.

Le contexte politique qui sévit actuellement aux États-Unis a eu une certaine influence sur le fil Twitter de l’évènement EduCon 2.9. Personnellement, j’ai fait un lien entre cette gouvernance par décrets de l’actuel président élu des États-Unis et cette maxime (souvent signée «proverbe africain») qui a été au coeur de nos discussions d’en fin de semaine à #Clair2017 : « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ».

Les 350 participants de Clair 2017 ont beaucoup insisté pour manifester leur approbation envers la vision du colloque. Si le nombre de ceux qui se déplacent au Nouveau-Brunswick et qui suivent à distance est en hausse, il ne faut pas oublier que les réseaux d’enseignants, de professionnels et de cadres scolaire ne font pas le poids actuellement face aux différents lobbies qui influencent fortement le rythme avec lequel l’innovation entre dans les classes et les écoles.

J’ai personnellement discuté de ce sujet dans l’entrevue avec Matthieu Dugal, un segment de l’émission La Sphère diffusée au terme de l’évènement, mais enregistrée au coeur du C@HM devant plsieurs participants, vendredi midi.

D’ailleurs, il convient de remercier Matthieu et Martin (Lessard) de s’être joints à nous pendant toute la durée du colloque. Des propos intéressants et pertinents autant que des images fortes sont ressorties du passage de ces influenceurs à l’ère du numérique.


N.B. D’autres images et propos sont disponibles par l’entremise de grands médias (1, 2, 3, 4) dont ceci…

Le succès du huitième rassemblement de la fin janvier à Clair est manifeste. Un très grand millésime, je dirais.

L’enthousiasme de tous ceux qui commentent (dont Josée Portelance, Valérie Cadieux, Julie Chamberland, Julie Chandonnet et Catherine Lapointe) et le rayonnement des principaux messages qui se dégagent de la prise de parole publique en sont l’indicateur le plus probant. La déCLAIRation 2017 témoigne aussi des convictions qui animent plusieurs des participants.

Je voudrais laisser ici la trace de la réponse de l’avant dernier conférencier à une question que je lui posais en public puisque tous les deux nous sommes des amis de longue date des colloques de Clair.

Au moment de reprendre la programmation régulière vendredi soir après le copieux souper de groupe, c’était la première fois que nous devions faire autant d’efforts pour ramener les participants au gymnase. Les discussions en petits groupes étaient tellement bien engagées qu’on ne semblait plus penser à la conférence prévue à l’horaire. Je crois maintenant que la conférence du vendredi soir doit être remise en question. Je vois facilement une animation festive dans la cafétéria où on pourrait prolonger la discussion dans l’axe de la profondeur. À suivre…

Pour la suite – et la réussite de notre mission – beaucoup reste à faire.

J’aimerais conclure avec ce gazouillis qui m’est venu spontanément à la suite d’une question qui m’était posée sur Twitter :

Merci à la communauté du Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska (et aux élèves en particulier) pour le magnifique accueil.

Colloque Clair2017, Voir l'éducation autrement

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2017 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils