Le vent du changement

C’est de notoriété publique, j’ai fait campagne dans l’élection partielle de Louis-Hébert aux côtés de Geneviève Guilbault, la nouvelle députée de la Coalition avenir Québec.

J’ai agi comme responsable des relations de presse de Geneviève, ce qui fait que j’ai été parmi les premiers à découvrir les grandes qualités de la nouvelle venue en politique. Rarement a-t-on vu une figure politique attirer autant de lumière sur elle dans une première expérience de campagne. À la fois calme et volubile, elle a tout de suite su incarner l’audace de Louis-Hébert.

Elle est promise à un brillant avenir en politique!

À tous les jours dans les médias, elle m’a tenu très occupé. Volontaire pour tous les débats où on l’a invitée, Geneviève n’a cessé de m’impressionner par la grande maîtrise de ses dossiers et sa capacité à maintenir un rythme de travail soutenu, dans la bonne humeur et l’écoute.

Dans une partielle, tous les membres de la CAQ du Québec deviennent des bénévoles au service de la candidature locale, mais avec Geneviève à l’avant plan, l’engagement de chacun devenait plus facile.

On a senti assez rapidement que la victoire devenait accessible et on n’a pas boudé notre plaisir lorsqu’elle a été consacrée…

Le thème du changement s’est imposé dès nos premiers contacts avec les électeurs.

«Gouvernement usé», «Philippe Couillard nous regarde de haut», «au PLQ, on nous prend pour acquis»… autant de commentaires entendus dans le porte-à-porte ou en saluant les citoyens pour se présenter quelque peu. Le dialogue était facile à établir avec la population, de Saint-Augustin à Pointe-Sainte-Foy, en passant par Jouvence et Cap-Rouge.

L’appétit des médias pour la campagne de Geneviève s’est avéré constant du début à la fin. J’avoue avoir éprouvé beaucoup de plaisir à discuter «stratégie de communication» avec une candidate aussi douée que perspicace. Nous avons très peu improvisé, suivant notre plan de campagne à la lettre: imposer nos thèmes de campagne de cette lutte à deux, sans vraiment tenir compte de la campagne des autres candidats en lice.

En ce moment, Geneviève se prépare pour son entrevue à la populaire émission Tout le monde en parle qui sera diffusée dimanche soir prochain.

J’aurai du plaisir à la revoir sous la lumière des projecteurs, d’autant que je n’ai pas participé à sa préparation, ma « mission » s’étant terminée lundi soir dernier.

Cette campagne dans Louis-Hébert restera longtemps gravée dans ma mémoire puisqu’elle a donné lieu à des émotions très fortes.

La victoire est un résultat d’équipe et elle aura des répercussions sur les prochaines semaines où on préparera les élections générales.

Le vent du changement a soufflé dans Louis-Hébert et c’est à nous de le maintenir pour les douze prochains mois.

On pourra compter sur nous pour garder le cap, sans rien prendre pour acquis.

Je termine sur une note plus humoristique en présentant la capsule Porte 6 de mon ex-camarade du blogue des «spin doctors» Claude Villeneuve tournée avec Jennifer Miville à l’occasion du « Jour J » de la campagne dans Louis-Hébert.

Pour le reste, je retourne à ma programmation régulière…

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2017 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils