Le Campus collaboratif du Lac-Saint-Jean

De retour du Forum en coDESIGN du Campus collaboratif du Lac-Saint-Jean ce matin, je réalise que le virage numérique en éducation est un long et tortueux chemin, ponctué de plusieurs détours, mais générateur de plusieurs accomplissements…

Nous étions autour de soixante quinze personnes réunies au Collège d’Alma, animées par Laurent Simon des HEC. La grande majorité des participants provenait du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Avec Matthieu Dugal, Vincent Tanguay et l’équipe de Mosaic HEC, je faisais partie des invités de l’extérieur de la région venus offrir leur journée pour coconstruire ce projet ambitieux, motivés par une vision d’un territoire innovant et créatif, «un territoire du futur»!

Il était beaucoup question d’apprentissage, de numérique et d’enseignement collégial. En région, les collèges sentent l’urgence de se redéfinir et chacun des établissements se place dans une nécessaire posture d’innovation pour mieux servir la collectivité auquel il appartient. Parmi les spécialistes venus réchauffer l’atmosphère avant les séances de travail en collaboration, il y avait Marc-Urbain Proulx et Stéphane Allaire. De très belles présentations…

Jusqu’à la fin de l’après-midi, nous avons rêvé de faire, ensemble.

Les différents leaders de la région (élus, agriculteurs, industriels, développeurs en solutions numériques, fonctionnaires, entrepreneurs touristiques, chercheurs, gens des médias, etc.) ont essayé d’inventer ce «territoire novateur qui pourrait s’avérer un modèle de développement régional pour d’autres milieux».

L’exercice s’est avéré très stimulant, d’autant qu’il m’a permis de renouer avec de «vielles connaissances» et de faire de nouvelles rencontres.

Plusieurs savent jusqu’à quel point j’aime travailler en innovation ouverte. En plus, on nous demandait de construire de nouvelles modalités pour apprendre, ensemble, et mieux développer le potentiel d’une région.

Je remercie les promoteurs de l’évènement de m’avoir invité. Même si le chemin du retour à travers le Parc des Laurentides n’a pas été facile avec les chutes de neige, je retiens des nombreux échanges la ferme volonté d’entreprendre et le plaisir de le faire en réseaux.

Mise à jour du 9 décembre 2017: Stéphane Allaire a pris le temps d’écrire un texte, à la suite de son intervention du 23 novembre et c’est très bon. Le voici: «Fenêtres sur l’éducation de l’avenir».

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2017 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils