Le Salon de jeux de Québec n’a pas sa place dans Vanier

Avec mes collègues ce matin, nous avons proposé de déménager le Salon de jeux de Québec dans un secteur touristique de la Capitale-Nationale. Les 335 appareils de loterie vidéo n’ont pas leur place dans un quartier défavorisé.

Tel que nous l’écrivons dans le communiqué, ce Salon de jeux demeure une grosse tache en plein cœur du quartier.

Si certains ont les moyens d’y aller, pour plusieurs, le plaisir de jouer peut prendre des proportions démesurées et devenir pathologique. Les conséquences pour les familles de ces personnes et pour la communauté peuvent être alors très graves. Comme député de Vanier-les-Rivières, je serais très fier d’annoncer que le Salon de jeux va déménager d’ici. J’en ferai un combat personnel!

François Bonnardel milite depuis plusieurs années à la Coalition « pour que Loto-Québec cesse de piger dans la poche des plus démunis pour renflouer les coffres de l’État. »

Nous n’avons pas hésité à saisir l’occasion de cette annonce pour appuyer le combat de François.

Transformation en casino

Le tourisme est un des secteurs économiques qui va bien à Québec. En 2017, la saison estivale a même surpassé l’année 2008 en termes d’achalandage, l’année du 400e anniversaire.

Chaque été, il y a des milliers de touristes qui débarquent des croisières, qui arrivent des États-Unis ou encore des autres provinces. Ces gens-là, ils arrivent ici et dépensent de l’argent neuf. C’est bon pour nos commerces, pour nos restos et pour toute la région.

Ce qu’on propose aujourd’hui, c’est que Loto-Québec vise cette manne d’argent neuf, plutôt que de viser une clientèle démunie.

Le déménagement du Salon de jeux

De notre point de vue, ce déménagement n’est pas une dépense, c’est un investissement.

Il s’agit d’un investissement dans la santé publique, en l’éloignant des milieux défavorisés

Il s’agit aussi d’un investissement touristique, en le rapprochant des visiteurs, qui apporteront de l’argent neuf dans la région de la Capitale nationale.

Déjà, la sortie de ce matin a généré une belle portée médiatique (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10).

L’important demeure de fermer l’actuel Salon de jeux, là où il est situé. C’est une grosse erreur qui a été commise d’implanter ça au coeur de Vanier.

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2018 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils