Les enseignants-ressources

Voilà une initiative découlant de notre expérience d’école ciblée en lien avec la réforme récente du MEQ:

Les enseignants-ressources

Qui ? : Trois enseignants(es) de l’Institut qui sont choisis(es) par le directeur pour un « mandat » d’un an. Ces personnes « leaders pédagogiques » ont le profil suivant :
 Elles manifestent un grande ouverture d’esprit ; leurs pratiques pédagogiques sont diversifiées, se développent par le travail, la recherche de sens et la curiosité intellectuelle, ce qui les amène souvent hors des sentiers battus.
 Elles sont attirées par le travail d’équipe ; sans être des spécialistes du « coaching » elles apprécient faire partie « de la gang ». Elles recherchent la présence des autres et elles sont enclines à croire que leurs actions peuvent faire une différence (en opposition à décider de ne pas agir et laisser faire).
 Elles manifestent de l’empathie ! Dans leurs communications, elles sont sensibles à se placer du point de vue de celui qui reçoit le message. Elles sont capables de se mettre à la place de l’autre ; il peut même leur arriver de s’oublier au service des autres. Elles sont sensibles aux besoins des autres.
 Ce sont d’excellentes ambassadrices de la pédagogie de notre école. Elles expérimentent des pratiques exportables et recherchent du sens dans ce qu’elles font apprendre. Il leur arrive souvent de penser qu’elles ne sont pas si « bonnes que cela » mais leurs collègues leur reconnaissent une certaine capacité d’innover.
 Elles font confiance. Dans le doute, elles ne jugent pas trop vite; en cas de malchances, d’embûches, elles prennent un peu de recul et se relancent. Elles travaillent à nommer leurs difficultés et cherchent des réponses. Parfois, elles en trouvent !


Quoi ? : Ce mentor supporte les enseignants du cycle dans le développement de leur capacité à faire apprendre. Il est une ressource parmi d’autres au service du cheminement professionnel de l’enseignant car il l’assiste dans son appropriation des différentes compétences à développer. L’enseignant-ressource donne du « feedback », oriente vers des ressources, aide à objectiver des pratiques et fait faire des liens entre les différents « savoirs » que possèdent ou intègrent l’enseignant. Son « territoire » couvre les stratégies autour des trois temps de l’enseignement. Sa pratique favorise le travail en dyade et en cycle d’apprentissage. Il est présent aux rencontres de cycle sans nécessairement être l’animateur; néanmoins, il rédige un bilan de la rencontre accessible sur l’intranet.
Pourquoi ? : L’objectif de l’enseignant-ressource est de faciliter le faire-apprendre. Son but est de faire émerger de meilleurs apprentissages chez les élèves. En brisant l’isolement que vit tout enseignant, ce « mentor » met en relation des enseignants avec des outils ou des pratiques qu’il connaît. En exerçant son leadership, il réalise lui-même des apprentissages au service de la construction d’une seule et même « communauté d’apprentissage ». Selon Kathleen O’Brien et Marcia Mentkowski d’Alverno College de Milwaukee, WC, : ³Un des buts d’une COMMUNAUTÉ d’apprentissage est D’APPRENDRE, de S’AMÉLIORER et de SE TRANSFORMER continuellement².
Comment ? : Sur le plan des compensations, il y a trois niveaux d’exercice :
 Un montant forfaitaire de 1500 $ est remis à l’enseignant-ressource au moment où il le désire pendant l’année scolaire.
 Une libération de 10 journées de son choix, soit en  journées (dont lors du travail par cycle) ou en journée complète. Les suppléances sont assumées par un enseignant régulier, à temps partiel de l’Institut. Cette libération inclut les moments de présences aux  journées de travail en cycle.
 Aussi, il est attribué un budget de 500 $ à chaque enseignant-ressource pour du matériel de soutien, d’expérimentation et/ou du perfectionnement.
Et puisŠ : Voici des exemples de ce que pourrait accomplir ce guide :
 Un enseignant expérimente le travail en coopération; l’enseignant-ressource est là pour écouter le récit des expériences tentées. Il peut recadrer, suggérer des aménagements, orienter vers une ressource; il peut même planifier une expérience plus substantielle et l’animer conjointement avec l’enseignante. Cette expérience vaut tout autant pour un autre style d’enseignement tel que l’enseignement par projet ou un travail en atelier (tableau de programmation)Š
 Un enseignant vit des difficultés à se lancer dans l’expérimentation du portfolio et ne sait pas par quel bout prendre cela. Pourtant, il a la motivation et croit que cela pourrait améliorer ses pratiques évaluatives, d’autant plus que les élèves qui lui arrivent ont une expérience du portfolio. L’enseignant-ressource peut lui apporter des exemples, peut le questionner sur ce qu’il recherche vraiment. Il peut l’outiller avec de la littérature ou encore, il peut lui aider à construire un petit plan d’implantation comportant plusieurs étapes; il pourra exercer un suivi à chacune de ces étapes et « réguler » cette implantation.
 L’enseignant-ressource peut aider à construire des listes de vérification, peut aider à chercher des trucs et des outils pour évaluer des compétences. Il peut aussi écouter un enseignant qui est inquiet du rendement d’un jeune. Il n’est pas là pour intervenir avec le jeune, mais il peut fournir des idées sur la direction à prendre, sur l’intervention à faireŠ
 L’enseignant-ressource peut partager avec l’enseignante sur des stratégies d’enseignement différencié, sur l’utilisation de tableau de programmation. Il peut raconter sa pratique et faire des liens avec son propre programme de formation laissant le professeur transférer cette connaissance dans son propre champ d’expertise. Autant sur le contenu de ces activités que sur le contenant, il peut questionner sur les visées et fournir des pistes de développement.
 L’enseignant-ressource peut partager des expériences de formation, peut aider à développer une tâche, peut aider à monter une activité. Aussi, il peut aider l’enseignant à trouver réponse à ses besoins quand il ne connaît pas le geste à poser, la parole à dire. Enfin, une de ses stratégies pourra être la référence à la direction en aidant l’enseignant à aller vers du support ou de l’aide que ce soit en lien avec un élève, un parent ou une situation. Il doit éviter de faire lui-même cette référence, dans la mesure du possibleŠ
 Au niveau du cycle, l’enseignant-ressource permet qu’il y ait un suivi entre les réunions de cycle. Aussi, il rassemble les points de vue, il dégage les consensus, il suggère des thématiques ou des pistes de développement. Il informe de ce qui se fait ailleurs à l’Institut ou dans une autre école, cela pouvant inspirer les collègues ! Il est aussi celui qui reçoit le nouveau matériel pédagogique venant de l’extérieur. Après l’avoir reçu de l’opération du « dépouillement » du courrier, il s’assure que chaque membre du cycle ait pris connaissance de ce matériel.

Enfin : Toutes autres tâches connexes que le directeur et l’enseignant-ressource conviennent de réaliser. Bien que le mandat est d’un an et que la formule doit être expérimentée et évaluée avant d’aller plus loin, il pourrait être intéressant que plusieurs enseignants différents assument cette tâche au fil du temps.

Mise à jour du mois d’août 2014 : Au RIRE-CTREQ, les enseignants-ressources.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2020 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils