Les intelligences multiples

En compagnie des mes confrères/consoeurs d.g. des écoles primaires privées, j’ai assisté à un perfectionnement qui portait sur les intelligences multiples, animé par M. Gilles Sirois du Centre d’Étude et de Développement Pédagogique inc.
J’ai fait plusieurs liens avec des choses que je savais déjà lors de cette rencontre, mais je tiens à garder la trace de cette information très pertinentes :
Mémoire, rétention et apprentissage
Voici une liste de stratégies de communication avec une moyenne du taux de rétention après 24 heures (source : Gilles Sirois)
1. Conférence : 5%
2. Lecture : 10 %
3. Audiovisuel : 20%
4. Démonstration : 30 %
5. Discussion de groupe : 50 %
6. Pratique en «faisant» : 75 %
7. Enseigner aux autres/utilisation immédiate : 90 %
Je déduis de ce tableau que la meilleure stratégie pour apprendre est d’enseigner !
N.B. Lors de cette rencontre, Mme Roberge (notre coordonatrice de la CEP-Qc) nous a remis un document de Yves Archambault qui est disponible ailleurs sur la toile : L’école ne s’intéresse pas aux garçons… et les garçons le lui rendent bien ! (.pdf)

4 Commentaires
  1. Photo du profil de BrigitteRenaud
    BrigitteRenaud 18 années Il y a

    Ce document est vraiment intéressant! Merci. J’aime beaucoup cette idée d’engagement des pères dans le milieu scolaire. Je suis convaincue que plusieurs papas d’élèves de l’institut seraient intéressés par cette approche.

  2. Photo du profil de NathalieLevesque
    NathalieLevesque 18 années Il y a

    Je crois qu’il ne s’agit pas de M. Gilles Sirois mais plutôt de M. Gervais Sirois!…

  3. Photo du profil de audrey
    audrey 18 années Il y a

    Il suffit maintenant de faire comprendre aux élèves comment développer les intelligences les moins « actives » ! C’est tout un travail !

  4. Benoit St-André 18 années Il y a

    C’est le commentaire d’Audrey qui m’a fait remarquer ce billet qui date de presque un an.
    Mon premier commentaire est sur celui d’Audrey: la plupart du temps, il faut aussi faire comprendre aux enseignants qu’il ne suffit pas de dire quelque chose à un élève pour qu’il l’ait compris (ne généralisons pas, mais disons que ça arrive encore souvent).
    Mon deuxième commentaire: c’est toujours intéressant de revoir ce tableau de pourcentages de rétention, qui ma foi refait surface sous différentes formes ou enrobages depuis les années 1960. Avant c’était pour autre chose, maintenant c’est pour les « intelligences multiples ».

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2022 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils