Oussama Ben Laden : sa mort annoncée ce soir par le President Obama

Ce soir, entre 10 h 15 et minuit, nous étions plusieurs à attendre une allocution en direct qu’on nous promettait en provenance du Président des États-Unis, Barack Obama. À la caméra, de l’intérieur de la Maison-Blanche, un peu avant minuit, nous avons appris de sa bouche que Oussama Ben Laden avait été tué dans une opération militaire funeste qu’il avait «autorisée» (à la suite d’une enquête) et que son corps était maintenant aux mains des autorités américaines. Il aurait été «pris» non loin d’Islamabad au Pakistan (ajout: 1).
Sur Twitter, inutile d’écrire que c’était la folie… Parmi le flot d’informations, un internaute y est allé de celle-ci:

«May 1, 1945: Hitler confirmed dead. May 1, 2011: Bin Laden confirmed dead.»

Ce soir, je sais que je vais me souvenir de ce que je faisais au moment où la mort de «Ben Laden» a été annoncée, tout comme je me souviens exactement de ce que j’ai fait le 11 septembre 2001. Mon premier réflexe a été de me demander jusqu’à quel point le printemps arabe avait à voir avec cette mort?

Déclaration de guerre ou pas… c’est très spécial d’entendre quelqu’un de la trempe du Président Obama dire solennellement qu’il avait été «à l’origine» de la mort de celui qui ne peut être comparé à Adolf Hitler, mais auquel la date du 1er mai sera quand même «en partage». Spécial au point de ne pas être vraiment capable de jubiler. Certes, la mort de l’homme le plus recherché parmi ceux auquel le titre de «terroriste» est accolé est une «bonne nouvelle», mais n’aurions-nous pas été plus avancés, d’un point de vue «paix mondiale» s’il avait été capturé et jugé?

Demain, notre monde va se lever. Déjà, à l’heure où j’écris, le monde arabe se lève…

J’aimerais croire que «le monde» se portera mieux après cet épisode «de justice» qu’on dit «rendue», ce soir!

Quelque chose me dit que nous ne sommes pas beaucoup plus «en sécurité» que nous l’étions avant cette annonce.

Oussama Ben Laden est mort. Fin ou début de l’histoire ?

N.B. Quand même incroyable de relire rétroactivement ce fil Twitter d’un internaute qui semble habiter Abbottabad au Pakistan.

Mise à jour du 8 mai 2011 Ce soir, à l’émission Tout le monde en parle de Radio-Canada, Janine Krieber et Sami Aoun ont été unanimes à dire qu’il fallait «exécuter» Ben Laden et non, le ramener vivant…

Tags:
5 Commentaires
  1. Photo du profil de ClementLaberge
    ClementLaberge 10 années Il y a

    Inutile de te dire que c’est un moment très spécial pour moi aussi. J’ai été hypnotisé par la télévision depuis trois heures…
    Il faut évidemment prendre du recul par rapport à la couverture médiatique – à Twitter et à Facebook dans l’instantanéité — et s’accorder le temps de réfléchir un peu.
    Cet événement n’est certainement ni la fin ni le début de l’histoire. Et de quelle histoire d’ailleurs?
    C’est seulement un chapitre de plus dans une histoire que j’ose croire que nous écrivons par nos choix et nos gestes quotidien — pas d’une histoire qu’on écrit pour nous, qui s’écrirait à notre insu ou qui nous serait simplement raconté par CNN et RDI.
    Je ferme la télé dans les prochaines minutes… ça devient un spectacle…
    Participer à l’histoire, en écrire un autre chapitre… on a l’occasion de le faire demain… en allant voter!
    D’ici-là, dodo…

  2. Photo du profil de VanessaMassera
    VanessaMassera 10 années Il y a

    Ben Laden est mort. Et puis?
    J’ai trouvé ça tout aussi bizarre de voir Obama « vanter » son appropriation de Ben Laden. Nécessaire, sa mort?
    Est-ce l’ego de la nation états-unienne qui parle? Ou une position idéologique? Ou encore un statement stratégique?
    Mais Obama donne-t-il ainsi raison à la peine de mort (sans procès!)?
    «Justice». Est-ce une forme de justice de décider politiquement, idéologiquement, de la mort d’un homme?

  3. Photo du profil de FrancoisBrosseau
    FrancoisBrosseau 10 années Il y a

    Je viens de lire la nouvelle ce matin. En effet c’est une nouvelle, mais est-ce que ce mouvement d’extrémistes qu’il a créé, inspiré, soutenu et nourri est prêt de s’éteindre? Ce serait étonnant. Ne sera-t-il pas glorifié et presque-déifié comme un Martyr par ses partisans? Fort probablement. L’extrémisme de ces fous dogmatiques ne s’éteindra pas parce qu’un chef est mort. Un autre le remplacera bien vite.

  4. Photo du profil de BrunoRemy
    BrunoRemy 10 années Il y a

    Merci pour ce beau billet, Mario. Je partage tes réflexions et tes craintes, et je me dis comme bien d’autres… que cet évènement n’a que valeur symbolique. Toutes ces dernières décénies… nous avons tous observé les dénominateurs communs de la fraction extrémiste du monde musulman (Al-Quaida & affiliés), et les leviers des actions terroristes sont toujours les mêmes : vengeance, et opérations suicide pour combattre leur cause.
    Tant et aussi longtemps qu’on n’aura pas éradiqué ce type de comportement humain. on n’aura rien réglé du tout ni au Proche-Orient, ni aux É-U, nulle part sur cette terre..
    Naïveté ou réalisme? Je ne sais pas… en attendant essayez-donc de dormir en paix ? 😉

  5. Photo du profil de LucPapineau
    LucPapineau 10 années Il y a

    On a fini de parler du certificat de naissance d’Obama. On s’intéresse maintenant plus au certificat de décès de Oussama…

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2020 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils