Les jeunes de la génération C… au cœur de cette diversité à cultiver

J’étais l’invité ce matin de l’Association québécoise alternance études-travail. On m’avait demandé de prononcer la conférence d’ouverture du Colloque 2010 (.pdf) sous le thème «Les jeunes de la génération C au coeur de cette diversité à cultiver».
Au terme de ma présentation, il a été question de ce blogue et j’ai promis de laisser quelques liens pouvant s’avérer utiles sur des sujets connexes à l’intervention de ce matin…
La génération C

La validité des informations sur le Web

D’autres billets sur mon blogue en lien avec des thématiques abordées ce matin

N.B. Si vous êtes l’une des personnes qui étaient présentes ce matin du 29 avril… n’hésitez pas à «poursuivre la discussion» par la section ci-bas.

N.N.B. Des gens du CTREQ étaient présents au Colloque ce matin pour le lancement de www.clicmathematique.ca; lire le communiqué pour plus de détails.

Tags:
1 Commentaire
  1. Photo du profil de Helene
    Helene 9 années Il y a

    Un petit pour vous remercier de tous ces liens et de vos billets qui me sont utiles dans ma formation de future enseignante.
    Le billet « le bon prof » est tellement riche de leçons, les billets en références aussi : « L’enseignant parfait  » et celui de F. Guité « Qu’est-ce qui fait un bon professeur? ». Ces textes ne sont jamais loin lorsque je dois « pondre » mes réflexions et rapport de stage. Je discutais avec une collègue dont l’enseignant associé lui faisait observer qu’aimer ses élèves est un facteur de réussite. Aimer, amabilité, bienveillance, sont trois termes qui figurent dans ces billets mais qui ne figurent pas dans les compétences du Mels.
    D’autre part, j’ai participé à un cours sur les technologies et l’enseignement, mais je dois dire qu’en dehors de ce cours, peu de cours dans notre programme font place à ces technologies. C’est grâce à vos billets et surtout le flux de nouvelles de Relief (F.Guité) que je demeure à l’affût des possibilités qu’offrent ces outils . Quoique j’observe tout de même quelques bémols à ces technologies, la cyberdépendance, le désintérêt de certains élèves face à des enseignants chevronnés parce que les notes sont disponibles en Power point, le facebook dasn les classes. Le « nouveau capital social » des réseaux sociaux web, pour employer un terme de J.S.Brown, fait référence à cette richesse partagée et à laquelle chacun doit contribuer. Il se bâtit à partir d’un % moyen d’input constructifs et d’un % élevé de messages futiles ou malheureusement haineux.
    Quelques bémols aussi sur l’apprentissage coopératif. J’en suis à une étape d’analyse de la situation, à travers mon expérience de mère, d’étudiante et de stagiaire. Je peux témoigner avoir pleinement réalisé les avantages du web à des fins éducatives en créant un Webquest sur les arts. Jamais tel exercice et tel accès aux arts n’aurait été possible il ya de cela quelques années. Autrefois, seuls les bouquins offraient le contact avec les oeuvres, et une médiathèque de diapositives pour les étudiants du bacc d’alors. Aujourd’hui, l’accès est possible pour tous. L’on peut faire des visites virtuelles incroyables au sein des musées, visualiser des lignes du temps (Metropolitan Museum of Modern Art), etc… Inimaginable!

Laisser une réponse

Contactez-moi

Je tenterai de vous répondre le plus rapidement possible...

En cours d’envoi

Si les propos, opinions et prises de position de ce site peuvent coïncider avec ce que privilégie le parti pour lequel je milite, je certifie en être le seul éditeur. - ©2019 Thème KLEO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils